Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 15:39

Malgré le contexte de forte demande de céréales, les stocks de blé tendre et de maïs s’annoncent plus élevés que les autres campagnes, ressort-il du point mensuel de l'Office national interprofessionnel des grandes cultures.

Un paradoxe de cette «campagne bizarre», pour reprendre le terme de Patrice Germain, directeur général adjoint de l'OniGC, le 14 mai, est qu’au moment où les organismes internationaux comme la FAO s’émeuvent de la pénurie de céréales dans le monde, les stocks français de blé tendre et de maïs s’annoncent plus élevés que les autres campagnes.

Le stock de blé tendre à la fin de campagne est prévu maintenant à 3,23 millions de tonnes (Mt), contre 2,58 estimés lors de l’évaluation d’avril par l’OniGC. Ce niveau de stock de 3,2 Mt, s’il se confirme, serait un des plus élevés de ces dernières campagnes. Les niveaux de stocks étaient de 1,9 Mt fin 2006/07; de 2,2 Mt fin 2005/06; de 2,1 Mt fin 2004/05.
L’OniGC explique l’accumulation de stocks de blé tendre par une chute de tous les postes d’utilisation (par rapport à la prévision d’avril) : -200 000 tonnes pour l’export sur pays tiers, -170 000 tonnes pour les ventes françaises à l’UE, -150 000 tonnes pour l’incorporation en alimentation animale, - 100 000 tonnes pour l’amidonnerie.
Quant au maïs, son stock prévisionnel de mai affiche certes une baisse de 300 000 tonnes par rapport à la prévision d’avril, mais les stocks promettent, là aussi, d’être inhabituellement élevés : 2,97 Mt fin 2007/08. Contre : 1,9 Mt fin 2006/07, 2,2 Mt fin 2005/06, 2,1 Mt fin 2004/05.

Source : Agra Presse 14/05/08

Partager cet article

Repost 0

commentaires