Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 20:22

Le maïs a été soutenu par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le centre ouest des Etats-Unis, sur les champs du Nebraska et de l'Ohio. Quatre millions d'acres ne sont toujours pas plantés. Conséquence : les semis prennent encore plus de retard et le risque de baisse des rendements s'intensifie. Forcément, les prix grimpent vers de nouveaux records.

Le soja est confronté à des problèmes similaires, puisque seulement 69% des semis ont été plantés contre 81% en moyenne sur les cinq dernières années à la même période. Et seulement 32% du soja a « percé » contre 64% à la même époque l'an dernier. La nature a du retard, et cela risque de nuire au rendement. 23 millions d'acres restent toujours à planter.
Livraison juillet, le maïs cotait vendredi 6,54 $ le boisseau sur le Cbot. Le soja, même échéance, cotait lui 14,68 $ le boisseau sur le Cbot.

Le blé a été soutenu par les éleveurs qui pourraient se tourner davantage vers lui pour nourrir les animaux cette année, tant les prix du maïs sont élevés. Autre facteur de soutien des cours : l'Australie a revu à la baisse sa production de blé, de 3,1 millions de tonnes, pour cause de sécheresse.
Livraison juillet, le blé cotait vendredi 8,15 $ le boisseau sur le Cbot. Quel rebond !

Le riz remonte à 20,30 $ la livre sur le Cbot. Les importations repartent de plus belle étant donné la faiblesse du dollar.

Source : L'Edito Matières Premières du 9/06/08

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires