Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 22:59

L’Onigc prévoit une forte concurrence entre céréales fourragères (blé fourrager, orge, maïs) en 2008/09 sur le marché de l’alimentation animale. Cela du fait d’une récolte de maïs en nette reprise dans l’UE et d’importantes quantités de blé fourrager dans le monde.

Les industries de l’alimentation animale auront un rôle clé sur les marchés céréaliers, a estimé Patrice Germain, directeur général adjoint de l’Office national interprofessionnel des grandes cultures, dont le conseil spécialisé «céréales» s’est tenu le 10 septembre. Ce sont elles qui arbitreront en faveur du blé, de l’orge ou du maïs, étant donné l’importance des récoltes fourragères.
Le blé fourrager est abondant partout dans le monde : dans toute une partie de l’UE où les blés de qualité panifiable se font rare (Royaume-Uni, Allemagne, Roumanie), en Ukraine, au Canada (fusariose), et même aux États-Unis où la moisson de blé de qualité standard, le Soft Red Winter, atteint un niveau inédit depuis le début des années 1980.
La moisson européenne de maïs quant à elle pourrait atteindre 60 Mt, soit 11 de plus que l’an dernier. La production roumaine augmenterait de 5 Mt, à 9,5 Mt. La production hongroise doublerait purement et simplement.
Quant à la récolte européenne d’orge, elle est estimée en hausse de 6 Mt, à 64 Mt.
Source : Agra presse

Partager cet article

Repost 0

commentaires