Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 21:20

La crise financière accroît le risque de défaillances pour les entreprises agroalimentaires, mais surtout pour les entreprises de transformation céréalières. C’est ce qui ressort d’une étude de Groupama Assurance-Crédit présentée au Sial le 21 octobre.

La réduction du crédit touche les entreprises qui ont un besoin de fonds de roulement important. «Les prochains mois seront cruciaux. On risque de voir des entreprises manquant de liquidités, car, ayant beaucoup investi, elles ne peuvent plus financer leurs activités nouvelles», a indiqué au Sial Serge Paillaugue, directeur général de Groupama Assurance-Crédit.
Parmi les filières alimentaires, «ce sont les céréales, la viande, les boissons et le lait qui connaissent les évolutions les plus défavorables», d’après l’étude. Les entreprises de transformation céréalières ont besoin de financements particulièrement importants.
La hausse des prix des céréales en 2007 a fragilisé la situation financière de certaines industries céréalières comme la meunerie et surtout la biscuiterie, du fait de la hausse des prix du blé et du beurre. En revanche, la malterie a connu une campagne favorable et le trading une campagne exceptionnelle.
Chez nos voisins, la crise du crédit, aigüe en Espagne, fragilise particulièrement les industries céréalières et celles de la marée, et le recul de la consommation touche la biscuiterie et la conserverie en Italie, tandis que dans ce pays on note un allongement des délais de paiement dans les céréales et les fruits et légumes.

Source : Agra Presse du 22/10/08

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David C. 24/10/2008 02:49

Des voix prétendent que la crise financière est passée, qu'elle est derrière nous! que nous devons nous concentrer sur l'économie réelle! C'est FAUX!

Avec tous ces plans fous de renflouement et de sauvetage du cadavre, nous sommes au bord d'une grave crise HYPERINFLATION généralisé.

Il est donc grand temps de parler sérieusement de la Solution.

Le système financier est MORT!!! Nous devons le mettre en faillite! et le changer!

Les citoyens doivent se battent afin que la réunion prévu au Etats Unis le 15 novembre 2008 pose les premiers jalons d'un VRAI Nouveau Bretton woods.

Cette dangereuse crise doit être utilisé comme tremplin pour l'avènement d'un nouvelle ordre économique juste et mettre fin à la tyrannie des intérêts financiers et de la spéculation.

David C.
david.cabas.over-blog.fr