Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 14:47

Selon une étude de l’Onigc, les départements les plus productifs n'ont pas pu rentabiliser leurs investissements dans l'irrigation. Pour 2008, les chiffres ne sont pas encore connus mais il est fort probable que les prix des intrants n’ont pas rendu la culture rentable.

115€ par tonne, c’est le coût de production moyen calculé par l’Onigc dans cinq départements français parmi les plus représentatifs pour 2007. Les charges opérationnelles 2007 varient de 479€ dans le département de la Vienne à 640€ dans le Tarn-et-Garonne. Elles sont en baisse de 9% par rapport à 2006.

Les charges de structures s’établissaient en moyenne à 705 euros par hectare sur l’ensemble des exploitations prises de l’échantillon. Au total, le coût de la tonne de maïs revenait à 1.252 euros par hectare soit 115 euros par tonne pour un rendement moyen de 109 quintaux.

 

En fait, la tonne revient à 126 euros en culture irriguée et à  111 euros en culture sèche. Ramenés à l’hectare, ces coûts sont respectivement de 1.067 euros et de 1.393 euros. L’augmentation de rendement en maïs irrigué de 14 tonnes (111q - 97q) ne permet donc pas de compenser les charges supplémentaires que cette culture induit. Ramenées à la tonne de grains produite, elles sont supérieures de 13% à celles d’une culture de maïs non irrigué. En cause essentiellement, l’irrigation (180 euros de charges variables et fixes par ha).

Toutefois, le niveau des prix en 2007 rendait dans les deux cas la culture de maïs globalement rentable. Les coûts de production n’amputaient pas le montant des soutiens publics reçus (Dpu et aides couplées). Ils s’inscrivaient dans une tendance baissière constatée depuis 2003. Pour 2008, il en est tout autre.

 

Des résultats qui ne sont pas transposables pour 2008

L‘étude de l’Onigc porte sur les années 2003-2007 avec des prix de l’énergie, des engrais et des produits phytosanitaires bien inférieurs à ceux de la campagne 2008.

Il est évident que la forte hausse des intrants en 2007 et 2008 aura encore d’importantes répercussions pour la campagne de maïs de 2009. Dans un prochain article, nous publierons la valeur du « point mort», c'est-à-dire le prix de marché minimum à partir duquel la culture de maïs commencera à être rentable. Il sera estimé par Agritel.

Il est fort probable qu’il soit comme pour le blé, bien supérieur à celui de l’an dernier, au point de compromettre radicalement la rentabilité de la culture de maïs si les marchés ne se redressent pas durablement. La moindre rentabilité de cette culture sera alors liée à des raisons qui échappent aux agriculteurs.

 

Source : Terre-net Média du 22/01/09

 

Petit rappel, les cours de clôture du maïs sur le Marché à Terme à la date du 23/01/09 sont de :

 

138,5 €/t sur l’échéance de Mars 2009

139,75 €/t sur l’échéance de Juin 2009

148 €/t sur l’échéance de Novembre 2009

Je ne connais pas la base moyenne pour le maïs, si quelqu’un peut répondre concernant cette information ? Pour information, elle est d’environ 22 à 25 € en région Champagne pour le blé.

Vous retrouverez ci-dessus le graphe concernant la cotation du maïs en $ à 3,90.

D’un point de vue chartiste, on constate que le MACD ainsi que le RSI sont en zone neutre (donc pas d’orientation franche), que le cours sur les dernières séances est soutenu par la MM7 jours mais bloqué par la MM20, que les bandes de Bollingers se sont resserrées (les cours sont donc près à partir dans un sens ou dans l’autre) et que le Stochastique nous indique une hausse timide.

A suivre comme le Blé dès la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laduge 30/01/2009 22:36

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article-205-53562.html

pour completer

Claude 25/01/2009 18:36

Merci pour votre réponse et ce complément d'information venu du Sud Ouest.
Cela permet de confronter nos expériences mutuelles et de se savoir moi seul dans de pareil circonstances.
La semaine qui va s'ouvrir devrait permettre d'y voir plus clair.
A demain pour une nouvelle analyse, cette fois-ci sur le colza.

laduge 25/01/2009 18:01

Pour la base maïs sud Gers en travaillant avec une coop je compte 20 euro/t facile .ça peut varier de 4 euros vers le bas et de 2 vers le haut;suivant la réactivité de la coop (prix semaine :et oui) et la volatilité du marché a terme.Donc des fois faut savoir prendre des risque pour amélioré sa base :pas facile quand même.
Pour le seuil de commercialisation je l'ai estimé a 136 e/t pour 2008 en irrigué (rémunération comprise 116 e/t sans elle)et pour un rendement moyen de 113 qx/ha.C'est une fourchette haute car dans les charges de structures ;j'ai pris des estimations assez hautes.Les charges opérationnels c'est plus facile ;tout en achat morte saison ;bien avant les grosse hausse d'urée et de 18-46.A savoir également qu'au cout du carburant au printemps on avait décider de ne pas biner (magendie + urée) de toute façon la météo et les sols était trop humides.Mais il est vrai que ici aussi beaucoup se pose des question sur les prochains semis ;certains seraient même prêt a rendre leur contrat d'eau....a suivre.