Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 22:45

Petit détour par les matières premières cette semaine. Je vous propose une analyse des cours des bovins (Live Cattle).

Le secteur de la viande bovine n'échappe pas à la crise
A l'image de l'ensemble des matières premières agricoles, les prix connaissent une longue descente aux enfers depuis l'éclatement de la crise financière mondiale.

D'autant que c'est un produit cher, donc particulièrement touché par le ralentissement économique. Bien davantage, par exemple, que les cours du porc, qui devient en temps de crise l'aliment "refuge" du fait de son prix plus accessible et qui résiste donc mieux.

Tendance franchement baissière
Sur un plan graphique, les cours évoluent au sein d'une tendance baissière depuis un an, le mouvement n'ayant été interrompu que brièvement au printemps 2008.

Depuis le début de la crise, trois vagues successives de repli ont, tour à tour, dynamisé la tendance baissière.

A plus court terme, les cours se sont retournés à la baisse de leur zone d'overlap -- ancien support franchi qui est devenu résistance -- autour du niveau des 88,9 US cents la livre et testent désormais une oblique baissière en place depuis novembre 2008.

Prix de la viande de bovin en US cents par livre

Les indicateurs techniques confirment
La moyenne mobile à 50 jours (actuellement à 88) continue de servir de bon niveau de résistance.

Le MACD, indicateur révélateur de la tendance en place, reste, quant à lui, baissier et vient de buter sur une ligne descendante.

Le RSI se retourne également à la baisse et possède un fort potentiel de dépréciation.

Nouvelle jambe de baisse en vue
Ainsi, la parité n'a validé aucune figure chartiste de retournement tant sur un horizon journalier que sur une base hebdomadaire, et aucun signal technique ne vient, en l'état actuel, remettre en cause l'imposante dynamique baissière en place depuis de nombreuses semaines. Dans ces conditions, je privilégie la mise en place d'une nouvelle jambe de repli.

La cible se situe à 77,5
Tant que le niveau des 88,9 n'est pas franchi, je privilégie la mise en place d'une correction technique vers les cibles à 82,9 (zone de projection et support horizontal) avec 76,7 et 70,5 en extension (projection de Fibonacci).

Alternativement, au-dessus de 88,9, viser 93,3 comme première cible avec les 100 en ligne de mire.

Source : l’Edito des matières premières du 20/02/09

Partager cet article

Repost 0

commentaires