Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 22:50

Les stocks mondiaux de céréales en pleine croissance présagent, selon Agreste, un repli des surfaces en blé et en orge pour la campagne prochaine 2009-2010. La production mondiale de blé en 2009 chuterait ainsi de 6 % par rapport à 2008.

 

Les surfaces mondiales de blé chuteraient de 1% par rapport à 2008 selon les premières estimations.

Sous l’hypothèse de rendements moyens, la production mondiale de blé en 2009 pourrait ainsi tomber à 649 Mt, soit une baisse de 6% par rapport à l’année précédente.

Plus de stocks, moins de blé

Au niveau européen, les superficies chuteraient d’environ 3% pour atteindre 58 millions d’hectares. La production de blé tendre perdrait 8% tout comme celle d’orge. Le blé dur chuterait également, mais moins fortement, d’environ 3%. Ces calculs sont également réalisés sur la base de rendements moyens.

Les mauvaises conditions du marché ne sont certainement pas étrangères à la diminution des surfaces constatée. La croissance des stocks mondiaux présage en effet, un effet négatif sur les prix. Malgré une hausse des cours en début d’année sur les marchés céréaliers et oléagineux due aux conditions climatiques constatées en Chine et en Argentine, la situation devrait évoluer à la baisse du fait des excédents mondiaux de blé et de maïs.

Source : Terre-net Média du 17/03/09


J'y ajoute les dernières dépêches concernant les décisions assez surprenantes de la FED pour soutenir à bout de bras l'économie américaine avec pour conséquence la chute brutale du dollars.

La Fed maintient ses taux et travaille à favoriser la reprise :

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale a annoncé qu'elle allait racheter jusqu'à 300 milliards de dollars d'emprunts du Trésor à long terme sur les six prochains mois, tout en laissant son principal taux d'intérêt inchangé, avec un objectif fixé entre zéro et 0,25%.

A l'issue de sa réunion de comité politique monétaire (FOMC) qui s'est étalée sur deux jours, la banque centrale américaine précise que les "Fed funds" resteront bas pendant une période prolongée.

Dans un communiqué, la Fed souligne que l'économie américaine a continué à se contracter depuis sa réunion du mois de janvier et elle ne fait pas mention d'une date possible de reprise.

Afin d'assouplir les conditions prévalant sur les marchés du crédit, la Fed prévoit également de racheter des actifs adossés à des crédits immobiliers.

"Au vu des circonstances, la Fed va utiliser tous les outils disponibles pour favoriser la reprise économique et préserver la stabilité des prix", explique-t-elle.

Avec les taux d'intérêt quasiment à zéro, la Fed concentre son action sur l'injection de liquidités sur des marchés du crédit, sous tension depuis plusieurs mois, dans le but de faire repartir les prêts bancaires.

Wall Street et les cours des Treasuries étaient en forte hausse après ces annonces, qui ont fait tomber le dollar sous $1,34 pour un euro, au plus bas depuis deux mois (clôture à 1,35 $/€).

Réactions :

JAMES CARON, DIRECTEUR DE LA RECHERCHE TAUX, MORGAN STANLEY:

"C'est une décision assez spectaculaire. Nous pensons qu'elle va racheter des échéances de plus de sept ans. Elle essaie de faire baisser tous les taux des crédit aux particuliers."

CARL LANTZ, STRATEGE TAUX, CREDIT SUISSE:

"C'est une bonne chose pour pratiquement toutes les catégories d'actifs, à l'exception du dollar, qui va probablement souffrir à cause du discours sur la planche à billets."

GREG SALVAGGIO, VICE-PRESIDENT TRADING, TEMPUS CONSULTING

"Ce qu'il faut retenir, c'est que la Fed leste son bilan de 1.000 milliards de dollars supplémentaires, ce qui représente une sacrée somme d'argent des contribuables. Dans les faits, les taux d'intérêt sont maintenant tous négatifs. Le dollar chute parce que ces éléments peuvent affaiblir à long terme la monnaie, un scénario que redoutent les investisseurs".

BRUCE MCCAIN, CHARGE D'INVESTISSEMENTS, KEY PRIVATE BANK

"Les Treasuries sont en vive hausse. Apparemment, les annonces ont surpris le marché.

"J'étais persuadé que la Fed allait davantage se concentrer sur le TALF et sa mise en oeuvre.

"Au vu des énormes besoins de financement de l'Etat fédéral, le fait d'acheter 300 milliards d'emprunts du Trésor sur les six prochains mois ne me paraît être de nature à faire énormément bouger les marchés au cours de cette période".

"Cela pourrait préfigurer une période un peu plus difficile pour l'économie, ce qui ne serait pas aussi bon pour les obligations d'entreprises que pour les emprunts du Trésor."

 

Source : Reuters Mark Felsenthal, Alister Bull, version française Benoit Van Overstraeten

 

 

Bond de l'euro à 1,35 dollar après les annonces de la Fed :

L'euro est passé au dessus de 1,35 dollar mercredi soir, atteignant son plus haut niveau depuis deux mois et signant l'une de ses plus fortes progressions face au dollar, après l'annonce des nouvelles mesures de la banque centrale américaine.

Vers 21H45 GMT (22H45 à Paris), la monnaie européenne valait 1,3516 dollar pour un euro contre 1,3013 dollar mardi soir.

Elle est montée jusque 1,3534 dollar, signant sa plus forte progression en valeur depuis son introduction en 1999 --mais pas en pourcentage-- et remontant à son plus haut niveau depuis le 9 janvier.

La banque centrale américaine a pris de court le marché des changes en annonçant une intensification de sa politique d'"assouplissement quantitatif" destinée à dégripper les marchés en créant massivement de la monnaie.

Elle va notamment acheter jusqu'à 300 milliards de dollars de bons du Trésor à long terme au cours des six prochains mois, alors que les cambistes ne tablaient que sur une nouvelle déclaration d'intention.

La baisse des rendements des obligations du Trésor américain qui devrait suivre va retirer aux investisseurs l'une de leurs principales motivations d'acheter du dollar.

Source : AFP 18/03/09

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

keyser söze 19/03/2009 10:18

bonjour Claude
as-tu à l'idée de faire un récapitulatif des évènements de la semaine ou des deux semaines passées , pour qu'on aie un peu de recul par rapport à l'actualité journalière ?
ça nous ferait une petite base de données , afin de réfléchir la tête froide :-)

Claude 19/03/2009 10:50



Oui, cela fait parti (le récapitulatif des événements de la semaine) des éléments se trouvant sur le site en création (il est déjà créer, mais le site n'est pas dynamique alors je dois repartir
avec un nouveau logiciel, celui-ci en open source = Joomla, par contre je suis obligé de me mettre à la programmation et ce n'est plus la même chose).
Je viens de m'acheter un nouveau P.C (puissant) qui sera totalement dédié à mon projet (je l'installe ce week-end en même temps que j'installe mon bureau dans mon garage, c'est comme cela que
démarre certaines "success story" notament aux States).
L'objectif est bien d'être opérationnel pour le 1er juin 2009 (lancement de la version béta pour les Culturales à Boigneville du 3 et 4 juin avec distribution de flyers aux agriculteurs) et
lancement officiel pour la Foire agricole de Châlons en Champagne (51000).


En attendant, j'essaye de mettre cela en place ce week-end.