Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 10:39

Toutes mes excuses pour cette absence dans des moments aussi importants que ceux-là, mais un problème dans mon réseau d'expérimentation m'a amené à me déplacer sur différentes régions de la moitié nord de la France.
J'en profite pour remercier les différents intervenants dans la rubrique commentaire qui permettent d'enrichir le débat et surtout nos propres connaissances (pour info, vous êtiez plus de 6 600 visiteurs uniques sur le mois de Mars auquel il faut rajouter les 70 abonnés quotidiens aux articles).

Passant aux choses sérieuses. Nous revoilà de nouveau au contact des 141 € sur l'échéance mai 2009 avec la clôture d'hier soir. Allons nous valider la rupture de la ligne d'eau à 141 € former par la figure chartiste dite "tasse avec anse" qui sur le graphique du blé est imparfaite à mon goût, mais qui a le mérite d'exister pour nous donner des repères (si non nous serions de nouveau retourner sur les 131/132 € avec un marché décrit comme étant très très lourd, ce qui a mes yeux validerait le fait que l'analyse technique devient le lot quotidien de l'orientation des cours des céréales).

Comme sur un certains nombres de valeurs boursières, le marché ayant avec un temps d'avance d'environ 6 mois au minimum, pricé les mauvaises nouvelles à venir (c'est à dire qu'une action bancaire du type BNP, Sté Générale voire Crédit Agricole ayant été massacrées jusqu'au 9 mars, elles ont rebondi et doublé de valeur depuis sans aucune raison apparente si on se fît au données macro économique du moment). Par ailleurs je vous rappelle, que le 6 mars sur ce même blog, je vous annonçais qu'un mouvement était en préparation et qu'il défierait l'entendement.

Alors dans un contexte de surabondance de marchandise de blé sur la récolte 2008, de baisse de consommation et de reconstitution des stocks de blé, que faut-il penser pour l'orientation des cours actuels ?
Devons nous raisonner au jour le jour, ou comme nos amis les coutiers, traders, acteurs du marché à un horizon minimum de 6 mois quand ce n'est pas 9 à 12 mois ?
Je vous pose la question. N'oubliez pas que l'élément qui compte le plus après les fondamentaux, c'est la PSYCHOLOGIE des marchés (je vais vous le marteler dans les semaines et les mois et les années à venir).

Pour illustrer ces propos, je vous propose très rapidement de suivre la future évolution des cours du baril de pétrole sur le Nymex avec un cours de 50 $, sachant que la demande actuellement s'écroule mois après mois. Je pense que cela peu être un bon exercice de style.


Je retourne à mon dossier professionnel, et je posterai le graphique du blé échéance mai 2009 ce soir à la clôture.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

keyser söze 22/04/2009 23:20

bonjour Claude , pour répondre modestement à ta question , tout dépend si on fait de la spéculation pure ou qu'on vend sa propre production de céréales .
à court terme , je spécule , sinon , j'attends que le père noël se sorte les doigts de la hotte d'ici à juin !

Claude 23/04/2009 08:20


Un premier signal vient de nous être envoyé pour le M.T.

J'attends les prochains signaux à compter du 15 juin.