Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:14

PARIS, 30 juin (Reuters) - Le contrat de référence du marché à terme du blé européen, novembre BL2X9 a clôturé une séance mouvementée, en baisse de 3% à 139,50 euros/tonne après avoir touché un plus bas depuis plus de six mois après la publication par l'USDA de ses estimations de surfaces aux Etats-Unis.

Dans son rapport publié ce jour, l'USDA a relevé très au-dessus des attentes du marché à 87,04 millions d'acres (35,2 milions d'hectares), les surfaces consacrées au maïs aux Etats-Unis, la céréale dont le bilan mondial était attendu le plus tendu en 2009-2010.

Estimée à 12,3 millions de boisseaux, la production américaine de maïs pourrait être la deuxième meilleure récolte enregistrée après le record de 13,04 millions de 2007 et un printemps humide qui a perturbé les ensemencements.

Les surfaces de soja gagnent de leur côté 2% par rapport à l'an dernier à 77,48 millions d'acres, laissant présager une récolte également record qui compenserait la baisse des stocks.

Pour le blé, l'USDA table sur 59,78 millions d'acres, un repli de 5% par rapport à la saison dernière mais un niveau supérieur aux attentes du marché qui tablait sur 58,24 millions d'acres.

"Le rapport a été très surprenant et la réaction à la hauteur de la surprise", a commenté un intermédiaire du marché à terme.

Plus de 12.000 lots ont ainsi échangés sur la seule échéance novembre.

"Les chiffres annoncés par l'USDA vont permettre de pallier à un éventuel pépin météo dans les semaines à venir", a ajouté un autre.

Le maïs à Chicago est tombé jusqu'à sa limite journalière de baisse de 30 cents par boisseau, un plus bas depuis quatre mois, tandis que le blé (SRW) est descendu jusqu'à 5,50 dollars le boisseau.

Malgré la réduction de la chute des cours à Chicago en cours séance, le blé européen a clôturé en-dessous de son support majeur de 140 euros/tonne (à 139,5€/t), ce qui pourrait l'emmener vers son plus bas depuis l'ouverture du contrat de 131,75 euros/tonne, touché le 5 décembre dernier.

Source : Reuters 30/06/09 à 18h40 (Valérie Parent)

Voici donc la cause à notre retournement brutale de marché.
Je reste partagé sur le fait de ce qui vient de se produire ce jour, car si l'on y regarde de plus près, on a ce soir sur le Wheat un premier signal de retournement de marché avec l'indicateur suivant : le Stochastique lent (ce dernier était en sur-vente depuis plusieurs semaines, rarement vue). Et de plus des Volumes records, alors ... je reste dubitatif sur la signification de la séance d'aujourd'hui et de nos 16 000 lots échangés sur le blé au MAT.
Il me semble que le marché raffole des contre-pieds. Demain étant un autre jour ... et surtout le 1er jour de la nouvelle campagne de commercialisation pour la récolte 2009/2010, on saura très vite si les opérateurs auront récupéré leurs esprits.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GO 01/07/2009 22:31

Bonjour,
Les données de l'USDA sont surprenantes à plus d'un titre. En effet, après plusieurs rapports mensuels sans surprise...celle qui vient de nous "pondre" l'USDA est de taille. En effet, la forte augmentation de la prévision de surface en maïs (car ceci reste une prévision) est d'autant étonnante qu'elle est décalée par rapport au consensus des traders ainsi que par rapport à des organismes privées comme Allendale ou Informa (autour de 84 millions d'acres). Sans pour autant jeter la pierre sur ces chiffres, je pense qu'il faut s'interroger sur la réalité de ceux-ci. Quoi qu'il en soit, ces données ont entraînés une forte baisse des marchés le 30 Juin.Néanmoins,comme souvent sur les marchés et comme le précisent régulièrement Claude, le comportement des marchés est surprenant et c'est souvent que la roue tourne quand on semble être au fond du trou. Plusieurs éléments peuvent nous faire penser à une reprise technique des marchés :
1/ Position du RSI en situation de survente.
2/ Retournement du Stochastique lent.
3/ Maintien du support à 140 sur le matif blé nov 09.
4/ Retour probable à une situation de weather market sur le maïs et le soja US alors que l'été commence juste.
5/ Retour d'une certaine "rentabilité" dans de nombreux secteurs aux prix actuels : ammidonerie, trituration et éthanolerie par exemple.

En conclusion, la baisse actuelle des prix est idéale (mais pas forcément voulue) par les Organismes Stockeurs à l'approche de la récolte car en donnant des prix d'acompte en blé entre 90 et 110 euro (selon les régions), le risque encourue est moindre. Pour plus d'information, je vous invite à visiter un blog anglais sur le marché des matières premières qui présente le bilan blé mondial 09/10 d'une façon beaucoup moins baissière qu'on pourrait imaginer.

http://nogger-noggersblog.blogspot.com/

Slts

Claude 02/07/2009 23:09



Bonsoir Gilles,

Comment c'est passé la Bourse aux grains à Paris ?

Merci pour le lien du blog anglais, je vais devoir m'accrocher à mes cours de langues (cela ne devrait pas être trop difficile car j'ai la chance d'avoir une charmante professeur).


Je vous rejoints sur la pertinence des derniers chiffres !


Pouvez-vous nous en dire plus sur la rentabilité des différents secteurs cités ci-dessus (via mon adresse mail) ?


Merci par avance.



keyser söze 01/07/2009 12:09

désoé pour le coup de gueule , wait and see...

Claude 01/07/2009 16:08


Pas de problème Keyser,

J'ai appri à relativiser certains éléments de la vie : il y a tout juste un an, jour pour jour, j'étais entre la vie et la mort (suite à un incident immédiat) dans un grand centre hospitalier
français en soin intensif, et la chance m'a souri.
Alors, sachant apprécié les bons moments, et faire le dos rond pour les moins bon (comme celui d'hier avec la réaction à l'annonce du rapport USDA).
Par contre, je maintiens mon état dubitatif sur la baisse des cours hier, on verra bien si l'avenir à C.T me donne raison.


keyser söze 30/06/2009 23:12

les opérateurs n'opèrent apparement plus que sur les soft mais sur tout ce qui monte ou descend , du moment qu'ils assurent un rendement élevé à leurs packages ,avec des pressions monstrueuses derrière ( pour pas dire au c.. ).
on commence à voir que les prévisions d'emblavements , de récoltes et la météo sont devenus de touts petits vecteurs ...
ras le bol de la finance pure et dure , n'y a-t-il pas un marché qui s'appuie sur la production et le travail fourni ??? ça doit bien exister quelque part , sinon faut le créer !
Pas moyen d'aller de l'avant avec des fous et des gens qui s'en lavent les mains ( §*"µ !! )

Claude 01/07/2009 09:22


Bonjour Keyser söze,

Comme indiqué à la fin de cet article, je reste dubitatif sur la journée d'hier.
Un premier signe d'espoir sur le Wheat avec le Stochastique lent (indicateur puissant) qui se retourne pour la 1ère fois depuis bien longtemps.
Le pétrole ne lâche toujours pas prise, ni les bourses aux Etats-Unis, alors attendant la réaction de cette fin de semaine, voire si le contre-pieds fonctionne toujours ?