Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 16:58

Extrait de l’article du 8 juin 2009 dans les Echos « Pétrole : le baril fait une incursion au-dessus de la barre des 70 dollars.

Tendance haussière

Vendredi 5 juin, le baril de « light sweet crude » pour livraison en juillet s’établissait en clôture à 68,44 dollars à N.Y, en retrait de 37 cents par rapport au jour précédent. A Londres, le baril de brut de la mer du Nord s’échangeait, de son côté, à 68,34 dollars au même moment, en baisse de 37 cents également.

Pour autant, la tendance de fond reste clairement à la hausse.

Les cours du brut, qui avaient plongé jusqu’à 32,60 dollars en décembre, ont plus que doublé en l’espace de six mois. « Le marché est en train de vivre une période de transition, avec une demande qui s’améliore progressivement, des stocks qui diminuent et des prix proches de la fourchette des 75-85 $ désirée par les grands pays producteurs », estiment les analystes de Barclays Capital.

Dans ce contexte, le patron de Gazprom, Alexeï Miller, voit le baril atteindre un prix de 85 $ en fin d’année. Une analyse partagée par la banque américaine Goldman Sachs. Plus prudent, le secrétaire général des pays exportateurs de pétrole (Opep), Abdallah el-Badri, envisage une fourchette de prix entre 70-75 $ à la fin 2009.

Pourtant si la demande de pétrole semble repartir en Asie dans les pays émergents, la consommation reste faible aux E.U et au Japon. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la demande mondiale devrait reculer de 3 % cette année. La cohésion des membres de l’Opep, qui contrôle 40 % de la production mondiale, pourrait également se fragiliser au fur et à mesure que les cours remontent. Selon les estimations de Bloomberg, le cartel a respecté des quotas à hauteur de 78 % en mai, contre 90 % en avril.

En cas de nouvelle hausse des prix, une nouvelle dégradation paraît probable.

Nous sommes un mois plus tard jour pour jour, nous pouvons oberver maintenant les cours (échéance aout 2009) et voir que les propos des analystes sont toujours plus intéressant après coup que ... :



Donc comme indiqué dernièrement suite à un échange dans la rubrique commentaire avec Toto, le pétrole a reflué vers les 65 $ et maintenant se dirige vers les 60 $. Jusqu'aux 57,5 $ le brut sur le Nymex reste dans une phase haussière de M.T, mais si ce niveau clé venait à rompre, un retour vers les 54 puis 50 $ ne serait pas à exclure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude 09/07/2009 16:04

Je n'en reviens pas de l'exactitude (la bravitude comme aurait dit une certaine candidate)des cours du brut pour viser à la virgule près pour les 60$ le baril.
Voir le lien ci-dessous de mon graphe sur boursorama (graphe où mes tracer sont en place depuis des mois, il ne reste qu'à suivre le mouvement ensuite ...) :
http://www.boursorama.com/graphiques/graphique_histo.phtml?symbole=CLAU09

toto 08/07/2009 18:14

tu devrais essayer de prendre un peu de recul sur ton graphe en traçant une oblique qui passe par plus bas de mi février dernier et plus bas de mi avril.
On devrait rebondir sur le troisième point qui manque sur cette oblique.Certainement quelque part entre 55 et 60.

toto

Claude 08/07/2009 18:30


Il me semble que l'on dit la même chose, lorsque je parle des 57,5€ comme support pour rester dans un canal haussier M.T.
Salutations