Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 12:06
C'est le week-end, la météo est maussade sur la moitié Nord, alors pour détendre un peu l'atmosphère avant les récoltes, j'ai choisi de mettre en ligne cet article des experts les plus éminants de la planète puisque cela touche au second Dieu : le pétrole (le 1er étant biensur le Dollar).
Je pense que cet article à lui seul résume parfaitement la situation de l'économie de notre planète et les discours officiels de nos dirigeants (à vous de vous faire votre propre opinion).

Si vous le permetter, je vais bientôt demander à avoir ma carte d'expert, un peu d'humour n'a jamais fait grand mal ...

Pétrole : l'AIE voit la demande rebondir


Selon le dernier rapport mensuel de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) publié ce matin, la demande mondiale de pétrole devrait rebondir l'année prochaine après avoir connu en 2009 sa plus importante baisse depuis les années 1980.

La consommation de brut devrait ainsi augmenter de 1,7% ou 1,4 million de barils par jour en 2010, à 85,2 millions de barils/jour. La demande proviendra essentiellement des pays émergents explique l'agence. Pour l'année en cours, la consommation devrait baisser de 2,5 millions de barils par rapport à 2008 à 83,8 millions de barils par jour ajoute l'AIE.

"Nous nous attendons à ce que la demande rebondisse sur la base des prévisions des grandes institutions" déclare David Fyfe, directeur de la division industrie pétrolière et marchés de l'AIE. Néanmoins, "Il y a encore une forte note de prudence". Rappelons que dans ses dernières prévisions, le Fonds Monétaire International, table sur une progression de 2,5% de l'économie mondiale en 2010.

Concernant de la production des membres non-Opep, l'agence basée à Paris table sur une hausse de 410.000 barils par jour l'année prochaine à 51,2 millions de barils/jour. Les pays n'appartenant pas à l'Opep représentent 60% de la production mondiale.

Cependant, l'augmentation de l'offre prévue pourrait être annulée si la récession persiste, ajoute l'organisme. "Un pronostic économique plus faible pour 2010 implique une demande plus anémique et des flux de trésorerie plus faibles, ce qui pourrait éroder encore davantage les investissements en amont" note également l'AIE.

Pour l'année en cours, la production des membres n'appartenant pas à l'Opep devrait augmenter de 190.000 barils par jour à 50,8 millions de barils/jour. Lors de sa précédente estimation, l'AIE tablait sur une baisse de l'offre... La principale raison de ce changement provient d'une plus importante production estimée de la Russie.

En attendant, le contrat sur le brut léger américain tente de se stabiliser à New York autour de la barre des 60$. Depuis le 30 juin dernier, le baril de pétrole a perdu plus de 13$, victime du regain de pessimisme des opérateurs, au fil de la publication d'indicateurs de conjonctures relativement moroses...De plus, l'annonce d'une forte hausse des réserves d'essence aux Etats-Unis, signe que les américains prennent de moins en moins le volant, est venue accroitre la pression sur le baril qui a aligné six séances de repli avant de se reprendre légèrement jeudi...

Source : Bouriser.com du 10/07/09 - http://www.boursier.com/vals/ALL/petrole-l-aie-voit-la-demande-rebondir-news-340589.htm#reaction


Réactions à cet article

hier à 11h49Réaction de jeanlois-jlborderlinelo

..... 2012 si on vise l'ensemble de la société. 2010 ce sont les prémices.

hier à 11h57Réaction de martinecollet75

Ca va rebondir enfin on croit enfin on le pense heu on le fait croire enfin bref acheter!

hier à 12h23Réaction de plc57

En ce moment, je ne sais pas ce qui se passe mais toutes les agences voient quelque chose rebondir. C'est très tendance!!!

hier à 12h33Réaction de quercus

C'est soit ça rebondit, soit ça disparait vu que à peu près tout s'est cassé la figure, le rebond ou la faillite sont les deux seules options....

Rebondir par rapport à quoi ou à quand ?

Depuis aout 2008, la consommation de pétrole décroit de entre 5 et 12 % tous les mois (suivant les mois) alors, si ça rebondit en décembre 2010 par rapport à la consommation de novembre 2010, ça n'ira pas bien haut quand même, le rebond je parle de la consommation mondiale de pétrole. De quel pétrole il s'agit, na pas d'importance.
Ma source ? Les chiffres des agences et des producteurs, comme tout le monde.

Le résumé :

La consommation, lors de cette année, a baissé de 420.000 barils par jour dans le monde.
C’est dû principalement à une chute de 1,5 million de barils par jour dans les pays de l’OCDE, à cause en particulier d’une baisse de près de 1,3 million de barils par jour aux Etats-Unis.

ramené aux pourcentage par rapport à 2007, ça fait en moyenne 7 à 8% (suivant mode de calcul) soit, toujours en moyenne, entre 5 et 12% suivant les mois, les périodes...

par contre, la production continue d'augmenter

En résumé :

La production a augmenté de 380.000 barils par jour.
La production de l'OPEP a augmenté de 990.000 barils par jour malgré les baisses de production décidées en fin d'année.

Donc, tous les pays font des stocks (mais ça ce n'est pas nouveau, depuis mars, la spécul bat son plein...mais ça se termine)!

La plus forte hausse est venue de l'Arabie Saoudite, avec une production en hausse de 400.000 barils par jour. La production russe en revanche a baissé de 90.000 barils par jour, la première baisse depuis 1998. La production OCDE a baissé de 750.000 barils par jour, la plus forte baisse venant du Mexique (chute de 310.000 barils par jour). (belga)

Celui qui a osé pondre cette news, est vraiment me plus débile que j'ai vu sur un site financier. Ils embauchent vraiment des crétins de dimension mondiale. Ce que je reproche, c'est qu'ils voient un rebond sauf si la crise persiste. Et comme il y a une probabilité non négligeable que la crise ne s'arrête pas du jour au lendemain, il y a toutes les chances qu'ils ne voient rien du tout.

 

Avec des économies endettées jusqu'au cou -France en tête - il y a en effet que 2 alternatives : ça passe ou ça casse ! SI ça casse, alors ça casse vraiment fort !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Etienne 13/07/2009 21:55

Je me situe dans la Picardie Maritime à environ 100Km de Rouen,mais beaucoup de nos fournisseurs s'approvisionnent en Belgique(?).(:prix:)
Prix pour du Fioul de qualitè STANDARD.

Etienne 11/07/2009 17:32

Fioul ce jour 0,505 TTC par 5000 LITRES....
Faut-il ecouter leurs conseils...........(.)

Claude 13/07/2009 12:05


Merci pour l'info concernant le prix mais vous avez oublié de préciser le lieu (si proche d'une raffinerie ...).

Comme indiqué lors d'un de mes articles fin avril, nous avons déclenché nos achats de fioul début avril lorsque le pétrole se situait sur les 42$ le baril sur le Nymex et que celui montrait des
signes de retournement. Le prix d'achat a été pour 6 000 litres de 0,405 H.T
Ajourd'hui le baril se situe autour des 60$ le baril et vous annoncé un prix assez proche, chercher l'erreur !!!
Je pense que les pétroliers font le prix qu'ils veulent en fonction de la période (hiver-été), de la demande (problème aujourd'hui, la baisse de la consommation est bien réelle) etc ...


keyser söze 11/07/2009 13:55

merci Claude pour cette belle note d'humour noir comme du pétrole , je ne sais pas combien sont payés ces ... ces ...enfin bref ...
combien de gens les suivent , telle est ma question ; imaginez ce marché de gogos potentiel !
je parie qu'il y en a qui achètent des recommendations à pile ou face , ou selon le chiffres du loto , ou la conjonction jupiter - saturne - uranus

Claude 13/07/2009 12:08


Plus je réfléchis au contexte économique global, plus j'en attrape mal à la tête.
On est vraiment mal embarqué cette fois-ci. C'est pas grave, ils essayent de tirer leurs dernières cartouches, après tous aux abris.