Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:44

Concernant les chiffres de production du blé pour la France, vous constaterez par vous même que l'estimation annoncée le 4 août 2009 par "Marché des céréales" à 37,7 Mt est toute proche des données issues du ministère de l'Agriculture, ainsi que pour le colza avec une estimation centrale de 3,75 t/ha et 5,6 Mt le 20 juillet 2009.

Selon les estimations du service de la statistique et de la prospective du ministère de l'Agriculture au 1er septembre 2009, la production française de céréales dépasserait pour la troisième fois les 70 millions de tonnes depuis l’an 2000. Elle améliorerait même son précédent record de 2004 pour atteindre 70,6 millions de tonnes, soit 8% au-dessus de la moyenne quinquennale 2004-2008. Par rapport à 2008, la sole serait en baisse de 1,6% et les rendements gagneraient 1,5 q/ha.

 

La production de céréales à paille progresserait de 2% par rapport à 2008, pour atteindre un nouveau record de 54,9 millions de tonnes. Celui-ci est dû à des rendements plus élevés de 3 q/ha par rapport à 2008, la sole étant en retrait de 2%.

 

La récolte de blé tendre, évaluée à 37,3 millions de tonnes, augmente de 1%, et de 8% par rapport à la moyenne des cinq dernières années. La sole progresse de 4% par rapport à 2008 et le rendement gagne 4 q/ha pour se rapprocher des 77 q/ha. Toutes les régions, excepté la Normandie et le sud de la France, bénéficient de cette hausse des rendements. Ceux-ci dépassent les 72 q/ha dans le Centre, première région productrice de blé tendre, et 92 q/ha en Picardie.

 

Avec 2,1 millions de tonnes, la production de blé dur progresse de 2%, grâce aux rendements et aux surfaces qui augmentent de 1% par rapport à 2008. Les surfaces sont en hausse de 24% dans la région Centre, qui devient ainsi le premier producteur français de blé dur, aux dépens de Midi-Pyrénées dont la production baisse de 24% en raison d’une baisse des surfaces et des rendements.

 

Pour la deuxième année consécutive, la production d’orge établit un nouveau record avec 12,8 millions de tonnes, soit 5% de plus qu’en 2008, et se situe 20% au-dessus de la moyenne 2004- 2008. La sole augmente de 2% et le rendement atteint le niveau record de 70 q/ha.

 

Le rendement de l’orge d’hiver gagne 1 q/ha et la production s’établit à 9,1 millions de tonnes, en hausse de 5% par rapport à la récolte de 2008. L’augmentation des rendements concerne les deux tiers des régions. Elle atteint +2 q/ha en Bourgogne, +3 q/ha en Champagne-Ardenne et +4 q/ha en Lorraine. Toutefois, le Centre, première région productrice d’orge d’hiver, obtient des rendements en baisse de 4 q/ha. La récolte de 2009 d’orge de printemps progresse de 7%, avec 3,8 millions de tonnes et un rendement en hausse de 5 q/ha.

 

Avec 2 millions de tonnes, la production de triticale suit le mouvement à la hausse des autres céréales à paille, avec une augmentation de 10% par rapport à 2008. Les surfaces sont en augmentation de 2%, et les rendements progressent de 7 q/ha.

 

La production d’avoine augmente de 9% et celle de seigle de 2%.

 

Les estimations de production du maïs grain sont évaluées à 14,7 millions de tonnes, en baisse de 7% par rapport à 2008, mais supérieures de 1% à la moyenne quinquennale 2004-2008. Cette diminution de la récolte s’explique par une sole en retrait de 2%, et un rendement en baisse de 5 q/ha, évalué à 88 q/ha. La diminution des rendements est générale dans les grandes régions productrices de maïs grain. Elle atteint -6 q/ha en Aquitaine (première région productrice), Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes.

 

La production de sorgho progresse de 19% par rapport à 2008, en raison d'une sole en hausse de 26%, et malgré un rendement en baisse de 5%.

 

Pour la troisième année de suite, la production de colza bat son record, pour atteindre 5,5 millions de tonnes en 2009, soit une hausse de 16% par rapport à 2008, grâce à des surfaces en augmentation (+3%) et à un rendement record de 38 q/ha. Le rendement est en augmentation de 4 q/ha par rapport à celui enregistré en 2008, et de 5 q/ha par rapport au niveau moyen des cinq dernières années. Le rendement augmente de 4 q/ha en Bourgogne et dans le Centre (première région productrice de colza), et de 8 q/ha en Champagne-Ardenne.

 

La récolte de tournesol atteint 1,6 million de tonnes, en baisse de 1% par rapport à 2008. Le rendement descend à 23 q/ha mais les surfaces gagnent 9%.

 

Après quatre années consécutives de baisse, la récolte de pois protéagineux augmente de 22% par rapport à 2008, pour atteindre 551.000 tonnes. Cette reprise est due à la fois à une hausse de la sole (+12%) et des rendements (+4 q/ha). La production progresse dans 17 régions, dont les principales régions productrices de pois protéagineux. La récolte en Picardie, première région productrice, est en augmentation de 36%.

 

La récolte de féveroles s’établit à 379 milliers de tonnes, en hausse de 20% par rapport à 2008, et de 19% par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Cette bonne récolte est obtenue grâce à des surfaces en hausse de 31%, et malgré un rendement qui baisse à 48 q/ha, mais qui reste cependant à un bon niveau.

 

La production de pommes de terre de conservation augmente de 2% par rapport à 2008, et de 3% au-dessus de la moyenne quinquennale. Les surfaces et les rendements évoluent peu.

 

La production de maïs fourrage, estimée à 17 millions de tonnes, est en diminution de 3% par rapport à 2008. Cette réduction est la conséquence d’une baisse de 6 q/ha des rendements, la sole n’ayant que peu évolué (+2%).
Source : La France Agricole du 8/09/09

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laduge 09/09/2009 21:59

je suis donc pas le seul fou a trouver cette production surévalué .Ne serrais ce que par le sec qui sévit en Europe .Pour ce qui est de la Chine elle vient de reconduire les 165 MT alors que l'on annonce ici et là un bon - pour cause de sècheresses.
Ici dans le sud ouest certaines parcelles non irrigués sont ou sont sur le point d'être récolté ...PAS BON .Pour ce qui est de l'irrigué chacun a vus déjà des problèmes de fécondations (trés peu de pollen) ;puis de grêle (un petit os privé m'annonçait cette semaine -10000 tonnes rien que sur son secteur en un seul orage)et ensuite le coup de chaud de fin aout qui continue de sévir (32°c hier) ;couplé a quelque arrêts d'irrigation et des conditions de semis dans l'ensemble moyenne me font penser qu'il ny a pas le maïs qu'on croit et je ne suis pas le seul par ici.Les terres de plaines profondes ça devrait passer mais les argilos calcaires et boulbènes (avec ou sans cailloux )c'est une autre histoire...

pyb 09/09/2009 20:25

oui, c'est vrai! donc affaire à suivre... mais la chine c'est quand même 20% de la production mondiale.

pyb 09/09/2009 16:13

La récolte du maïs devrait être précoce cette année vu l'état végétatif...
Pour la france nous devrions donc être fixé dés le mois d'octobre...

Claude 09/09/2009 19:51


Ok pour la France, l'Espagne, l'Italie, la Hongrie, la Roumanie, mais quid des Etats-Unis ?


pyb 09/09/2009 13:57

Bonjour Claude,

J' ai un gros doute sur la production de maïs, elle me parait surestimée que ce soit au niveau français comme au niveau mondial. Il semblerait que la chine et l'inde subissent d'importantes sécheresses (effet el nino?). Je ne suis pas convaincu que la production atteindra les 787 Mt annoncés. Qu'en pensez vous?

Claude 09/09/2009 14:58


C'est exactement la discussion que j'avais ce midi à table et qui me tarabusquait l'esprit au moment de la digestion.