Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 10:19

Les producteurs de lait ont manifesté en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique pour dénoncer la baisse des prix. Emboîtant le pas à leurs collègues français, des éleveurs allemands ont déversé 7.000 litres de lait devant les locaux du ministère de l'Agriculture à Bonn. Des agriculteurs belges prévoyaient en outre de répandre trois millions de litres dans des champs du sud du pays. Les manifestants imputent la baisse des cours aux pouvoirs publics et à la Commission européenne, taxés d'ultralibéralisme.

Après le pic de 2007, les prix se sont effondrés l'année dernière pour se stabiliser autour de 20 centimes d'euro le litre. Pour la plupart des producteurs, il est impossible de couvrir les coûts et d'assurer un revenu minimum sous le seuil de 40 centimes par litre. "Il s'agit d'un acte de désespoir", a déclaré Romuald Schaber, président de l'European Milk Board, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Des producteurs allemands, belges et néerlandais ont en outre empêché les rotations des camions sur plusieurs sites de stockage et ont procédé à des distributions gratuites. Leurs représentants réclament le gel de l'augmentation des quotas de production programmés par la Commission européenne et la création d'un organisme chargé de réguler l'offre et la demande. En France, 40 % des 90.000 producteurs nationaux participent désormais à la "grève du lait", selon les organisateurs. La FNSEA, qui ne participe pas au mouvement, évalue quant à elle la mobilisation à 10 % au plus. En Espagne, les syndicats ont en revanche lancé un appel à l'arrêt des manifestations après la conclusion, le 20 juillet, d'un accord sur l'indexation des prix.

Source : Le Point.fr 17/09/09 (9h12)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

paysannature 20/09/2009 23:31

aprés la greve du lait,bientot la greve des semis