Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 19:20

On y est, le moment de vérité approche avec le début de l'hiver arrivé avec un mois d'avance sur l'Europe. Après le coup de chaud de cet été en Russie et chez ses voisins (ainsi qu'en Chine), après les inondations pour d'autres (Pakistan, Inde, Thailande, etc ...), c'est maintenant le tour du froid de s'implanter avec un mois d'avance. Le courant d'air "la Nina" n'aura jamais fait autant de dégât depuis 1957.

Vous allez pouvoir maintenant demander des explications à vos O.S qui vous ont arcellé lors des périodes de consolidations des céréales depuis le 6 août 2010 afin que vous puissiez leur vendre votre marchandise stockée sous vos hangars, alors qu'ils utilisaient à tout va l'argument de la peur avec comme démonstration l'année de campagne 2007/2008.

Vous m'avez interpellé à plusieurs reprises sur le fait d'engager sa récolte 2011, et il est clair que je ne vous ais jamais répondu sur ce sujet car plusieurs éléments (du type des répercussions de la sécheresse en Europe orientale et sur les épisodes d'inondations sur de grandes nations productrices) m'interpellaient. Nous avons trop souvent en tête nos modèles de productions avec nos terres que l'on pourrait comparer à des jardins, vous savez même avec un incident sur ce type de terre, il suffit d'utiliser toutes les techniques à nos dispositions (c'est à dire toutes les solutions possibles et imaginables) pour que l'année suivante la production soit de nouveau au top.

Mais vous êtes vous déjà posé la question si il en était de même dans des pays où la technicité est bien loin de la notre, où les trésoreries (même si l'on n'arrête pas de se plaindre dans nos campagnes) de ces fermiers pouvaient être plus que dans le rouge comme en Inde ou dans d'autres pays, où l'achat d'engrais devenait presque impossible une fois payé les semences suite à une mauvaise récolte, etc ...

 

Alors oui, comme je l'indiquais dans mes deux précédents articles, nous n'avons rien vu de ce que pourrait réellement être le phénomène de "spéculation" sur les matières premières agricoles. Entendons-nous bien, je ne le souhaite nullement, car le retour de baton sera violent, mais il faut tout de même se préparer à cette éventualité avec un climat quelque peu déboussolé sur la planète suite aux deux courants d'air que sont : El Nino et La Nina.

 

Un petit coup d'oeil ce soir sur le cours du blé échéance Janvier 2010 à l'aube du mois de Décembre qui est traditionnellement un mois calme (neuf fois sur dix) sur le plan de l'évolution des cours :

 

Ble-30-Novembre-2010.png

 

Ce ne sont pas les cours en tant que tels qu'il faut observé, mais l'oblique baissière sur le MACD qui vient d'être cassé à la hausse avec les deux séances de ce début de semaine ainsi que la ligne de signal qui vient de casser à la hausse et qui repasse en terrain positif.

Si les cours viennent à casser la fameuse résistance des 225 €/t, la cible sera fixée à 240 €/t avec des paliers à 230 et 235 qui seront assez vite franchis.

 

Marché des céréales vous conseille de regarder l'émission de ce soir de C' dans l'air sur la crise (la redif vers 22h30 ou sur le Net).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AJA89 01/12/2010 13:58


effectivement Claude, on dirait même que le Wheat -qui était en sommeil depuis quelques semaines- soit en train de se réveiller avec un début de reprise proche de 25$... Mars11 devrait renouer
rapidement avec les 750$.


Claude 01/12/2010 16:57



Bon, au vue de la séance de ce jour, Wheat + 31 cts avec un plus haut à + 42 cts, je vais devoir arrêter ma communication sur le blog, car la profession va bientôt me faire le reproche de mettre
le feu aux Marchés.


Si je peux, ce soir je vous metterais en ligne un petit secret sur le pourquoi de la rédaction de mon article du 30/11/10 avec attacher vos ceintures.



vahaza 01/12/2010 13:49


DE QUOI ILS SE MELENT LES BANQUIERS DE LA SOC-GEN? iLS N'Y CONNAISSENT RIEN
J'espère bien que le stock fin juin 2011 sera nettement moins élevé que celui de fin juin 2008, où l'Europe, bernée par des stats americaines alarmistes mais fausses, n'avait pas voulu exporter
suffisamment.
La mediterranée aura des besoins en farine au 1er semestre et c'est bien à L'Europe à y pourvoir. Ne serait-ce que pour ne pas avoir des émeutes du pain trop cher en Egypte ou en Algerie.
Car qui d'autres pourra y pourvoir: ni les russes, ni les australiens ( problèmes de qualité), ni les americains ( petite recolte 2011 en prevision ). En quoi serait'il choquant que les stocks
européens de blé meunier soient proches de zéro au 14 juillet 2011.
Surtout si c'est pour garder la stabilité politique du sud mediterranée.


rogger 01/12/2010 13:45


Bé voila, en colza on est pas loin de mon objectif (a 448 €).
Le marché devrait ensuite corriger un peu avant de reprendre l'ascension.


eric68 01/12/2010 12:00


il y aurait aussi énormément de ventes d'actions en ce moment, notamment des ETS côtées sur les différentes bourses mondiales. Mais peu de rachat en face, dans la proportion 1 pour 1000 seulemnt,
du jamais vu. Signe de krach économique à venir? Quelles sont les valeurs refuge? Nos mat 1ères .. avec un gros potentiel à la hausse.


jean 01/12/2010 10:06


La Société Génerale vient de relever ses previsions de prix moyen pour le premier trimestre 2011 à Chicago :
- en ble + 13% - 7.7$/boisseau(27.21kg)
- en maïs + 27% - 6.6$/boisseau
- en soja + 30% - 13.6$/boisseau

La banque pense aussi que les exports blé européen vont devoir ralentir au 1er semestre 2011 sinon le stock de soudure pourrait être inferieur à celui de 2008 ce qui avait entrainé le prix à son
sommet historique de 300€/t.
La situation actuelle plaide en faveur d'un differentiel de prix UE/US encore plus favorable à l'Europe.Il est aujourd'hui de 40$/t et devrait dans les mois qui viennent atteindre "au moins" 60$/t.