Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 22:11
Je ne fume pas et je n'ai jamais réussi à fumer. Je ne mange pas non plus de champigon ...hallucinogène. Je ne bois pas non plus, hormis un peu de Champagne, mais là je pense que je vais devoir changer mon mode de vie ...

Nous sommes bien d'accord que les greniers à blé sont bien remplis.
Que la demande via l'alimentation est plutôt atone.
Par contre le climat s'invite à table.
La Chine et l'Inde se réveillent de nouveau; ils doivent juste retrouver quelques clients pour écouler leur production ...

Mais une chose et une seule refait courir nos chers fonds de pensions adorés ... les ressources pour l'avenir : l'Australie et les richesses de son sol et sous sol, le Vénézuéla et ses réserves de pétrole gigantesques après l'Arabie saoudite, sans oublié certains pays d'Afrique comme le Nigéria (pétrole pour la Chine), ou la Guinée (pétrole offshore et minerai précieux pour la Chine), la Russie avec son gaz pour la Chine, et last but not list l'Or dont les réserves du FMI intéressent fortement, je vous le donne dans le mille émile : la Chine (comme indiqué dans un de mes articles fin avril 2009).

Tout cela car la Chine est assise sur un tas de dollars qui avec la crise ne pouvait que se déprécier. Alors mettez-vous une seconde à la place des dirigeants chinois (rassurez-vous, je ne vous demande pas de devenir communiste, quoi que précision oblige, des communistes raliés au capitalisme pur et dur), que feriez-vous de cette montagne de dollars et de ces bons du trésors américain en pareille circonstance ?

Assez parlé, place aux graphes :



On se basant sur les points bas des 4,40 $ le boisseau, les cibles sont facilement identifiables (5,10$ et 5,80$).

Maintenant le blé échéance novembre sur le MAT :



Vous observerez que les canaux haussiers si ils sont orientés dans le même sens, n'ont pas la même pente.
Par contre, pour le MACD, celui-ci s'envole des 2 côtés de l'Atlantique.

Et pendant ce temps là, le Baltic Dry Index qui nous avait fait une frayeur il y a quelques semaines en franchissant à la baisse son support des 2300/2200 points nous revient en pleine forme avec une clôture ce jeudi soir à 2920 points.
Vive le commerce ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malus 23/10/2009 21:46


Effectivement, le temps passe (trop) vite et plus que la vague correctrice d'Elliott (selon moi), c'est l'échéance novembre 9 qui touche à sa fin.
Les volumes et les PO s'effondrent... Mais bon, qui vivra verra !


Claude 24/10/2009 08:53


Suite à votre remarque, j'ai rejeté un coup d'oeil sur les volumes, et effectivement les volumes se reportent maintenant sur l'échéance Janvier 2010.
Merci


Malus 23/10/2009 19:17


Et si je me réfère à la théorie d'Elliott, ça me semble encore plus percutant !

Ça me conforte dans mon entêtement qui consiste à croire encore à un retournement baissier très prochainement...


Claude 23/10/2009 21:33


Bonsoir Malus,

Difficile d'interpreter les bougies sur le blé (pendant la baisse, les dojis n'ont pas donné grand chose).

En journalier, je pense que le titre de mon article d'hier soir était judicieux au vue des clôtures de ce soir.


Malus 23/10/2009 19:12


La belle pierre tombale de ce soir pourrait bien sonner la fin de la vague correctrice...
Vivement lundi !!!


philippe lehardi 23/10/2009 08:44


à noter que si le bdi reflète le commerce , le crb ,lui, reflète l'intérêt des investisseurs pour les matières premières ,et il est clair que cet intérêt ne repose pas uniquement sur l'énergie ou
les métaux , toutes les softs commodities haussent également de façon notable


Claude 23/10/2009 19:08



Une analyse en hebdo est nécessaire pour le changement d'orientation.