Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 20:01
Je poste cet article ce soir concernant l'envoi d'un SOS pour le blé, céréale maintenant en détresse pour ceux qui en douteraient encore.
On peut effectivement aller acheter aux States des silos de stockage et les installer sur ces terres, ont peut piocher dans sa trésorerie (lorsqu'elle est bien fournie), on peut emprunter de l'argent à C.T à des taux relativement bas auprès de son banquier chéri lorsque son patrimoine est important, MAIS on ne peut pas aller contre le Marché et cette journée on est encore l'illustration parfaite.

Je pense même que des acteurs (des traders) étaient déjà avertis avec quelques heures d'avance avant même que l'information soit officielle concernant une baisse moins importante que prévu concernant les emblavements de Wheat aux Etas-Unis (baisse d'environ 3 à 5 % issu de l'USDA de cet après midi,et non pas le record du Siècle à la baisse établi dans les années 1910 comme annoncé à grand renfort d'article de presse).
Et Oui, c'est bien l'Information qui fait le marché et non les producteurs et les acheteurs ou encore l'Offre et la Demande actuelle mais bien l'Offre future et ses Stocks.
Nous, agriculteurs, nous sommes en train d'apprendre à nos dépens la Puissance du Marché.

Sur la planète Terre, dame nature vient de nous donner la chance 2 années de suite (statisquement improbable) des récoltes importantes en céréales (Blé, Maïs), à moins que comme certains le pensent (peut-être à juste titre) les statistiques sont orientées (de toute façon on ne connaîtra la réalité que 18 à 24 mois après, donc autant dire que la VERITE tout le monde s'en fout), mais pour le Marché, c'est bien la tendance qui compte et le futur, JAMAIS le passé. Le marché est ainsi fait qu'on le veuille ou non.

Ble-18-fevrier-2010.png

Sortie du trading-range 127,5/124,75€ par le bas
Cours sous sa MM7 jours
MACD toujours négatif et en passe de couper sa ligne de signal à la baisse (encore un mince espoir que cela ne se produise pas).
La bande de Bollinger inférieure s'écarte à la baisse.
Bon bien sûr on est sur l'échéance Mars 2010 dont le terme approche, mais tout dfe même ...


Apparté (21H30):

Non de Dieu, j'espère que vous êtes un grand nombre à avoir regardé l'émission "Envoyé Spécial" de ce soir sur France 2 à 20h35 sujet : "Le grand bluff de l'électro-ménager".
Car la conclusion est TOP, cela fait 2 ans que ce blog existe, je vous ai promis un site Portail Internet à destination des agriculteurs et POUR les agriculteurs, le chantier est énorme, j'ai fais mon étude de marché et j'en suis arrivé à la même Conclusion que la journaliste qui vient de venir donner son point de vue sur le plateau (tout les acteurs se tiennent la main pour l'argent) et cela est malheureusement vrai dans beaucoup de business actuellement dans nos sociétés occidentales développées.

Comme l'a dit B.Tapie lors de son intervention au Salon des Entrepreneurs (3 et 4 février 2010), les jeunes avec Internet vous allez donner un grand coup de pied dans la fourmilière, c'est la seule chance que le capitalisme ait pour s'en sortir.
INCROYABLE le reportage de ce soir.

YES, WE CAN


Partager cet article

Repost 0

commentaires

bouvier27 20/02/2010 09:26


Claude, ce text n'est pas de moi,j'apporte ma pierre à ce blog, afin que nous puissions ensemble entrevoir ce qui nous attend dans les mois avenir..

j'ai trouve cela parmis mes nombreuses recherches sur le net afin d'opter , à ma petite échelle de cerealier du département de l'Eure, les meilleurs choix strategique d'investissement et de
commercialisation, mais sur le fond, cette approche d'hyperinflation sur les matières premières, j'ai cela dans la tete depuis la crise et la masse de liquidité engagé sur les marchés. C'est pour
cela qu'il ne faut pas oublier les fondamentaux lourd et pesant sur les commoditiés, pesant ainsi sur les cours, mais une chose nouvelle, du jamais vu, cette masse de liquidité sur les marchés, et
il faut bien la mettre quelques part. je t"ai mis un rapport de natixis en lien sur ta boite de messsagerie, et leur conclusion est un fort risque d'augmentation des matières premières courant
2010, mais la qestion , le ble sera t il dans le panier?


Claude 20/02/2010 10:15



J'ai bien peur de vous avoir apporté une réponse politiquement incorrect.



bouvier27 19/02/2010 21:54


Depuis 6 mois les Chinois
- font des stocks d'or
- font des stocks de matières premières en particulier sur les minerais stratégiques
- ont relevé trois fois les taux de réserve bancaires depuis deux mois pour contrôler M3
- viennent d'augmenter les salaires de 13% pour une inflation de 2%
- Ont annoncé officiellement qu'ils arrêtaient leurs achats de T bonds
- Ont autorisé en Janvier 80 de leurs banques a procéder à des ventes à découvert

Ils Sont très fâchés à cause des livraisons d'armes faites à Taiwan en Janvier et parce que le Président américain a quand même reçu le dalai lama hier 18 Février , malgré leurs mises en garde
répétées .

Je verrais bien une desindexation du Yuan très rapidement .
Les hausses de salaire ayant été décidées pour compenser par une accélération de la consommation intérieur le trou d'air dans les exportations que cela va provoquer .


Sur le plan de l'europe et des USA , je pense que l'activité robotique intense de 2009 (HFTP) a caché un désinvestissement massif du marché actions et que les vrais investisseurs (real money) ont
fui les marchés , comme le montrent les résultats d'axa et ce que disent les gérants . Les hausses auxquelles nous assistons sont totalement factices d'un point de vue fondamental et elles sont
sans doute manipulées par des robots . Que les banques font artificiellement monter les indices qu'elles ne peuvent plus faire baisser car il n'y a plus les parachutes habituels derrière pour
racheter (les real money) .. Les PER sont pour beaucoup inégalés , largement supérieurs à ce qu'ils étaient avant l'éclatement de la bulle internet , les sociétés sont pour beaucoup d'entre elles
survalorisées .

Le fait que des indices montent quand des fonds de pension américains font faillites , quand les taux remontent , quand les taux obligataires se tendent , n'est peut-être que l'expression d'une
farce gigantesque , que l'on peut appeler cavalerie de la part des banques qui se livrent elles mêmes à ce petit jeu avec l'opacité que leur procure les nouveaux outils de marché comme les dark
pools .


La chute de Thales de 15% aujourd'hui à l'annonce de mauvais résultats en est une illustration . Il n'y a plus d'acheteurs et plus de parachutes de liquidités pour ralentir une baisse .
Il est donc essentiel pour les banques de ne pas enfoncer les supports graphiques qui pourraient déclencher une accélération de l'activité robotique à la baisse . Et c'est ce qui se passe depuis
plusieurs jours . Ils ne peuvent que monter .

Et que sur le sujet les chinois ne sont pas dupes ..

Nous nous exposons à une rapide reprise de l'inflation sur nos économies du fait du renchérissement des produits et des minerais chinois .


Claude 19/02/2010 22:39


Si cette analyse émane  de vous Bouvier27, alors chapeau, car le titre de mon article de ce soir commencé à 19h00 et posté à 22h00 fait suite à l'émission de ce soir de C' dans l'Air.

Et concernant la vente à découvert, c'est le prochain enchaînement qui surviendra, car à l'opposé de Septembre 2008, où la plupart des opérateurs se sont fait surprendre, aujourd'hui, tout le monde
à affûter sa stratégie de Short pour dégainer et engranger d'énormes profits en pariant à la baisse (du particulier au gérant de grandes banques ou assureurs en passant bien sûr par les Hedges
funds). Et cela fera très mal car cette fois ci, plus aucun acheteurs pour ramasser le couteau qui tombe.


bouvier27 19/02/2010 21:42


Chicago hebdo: stabilisation des prix du blé, du soja et du maïs
AFP 19.02.10 | 21h10


Recevez dès 9 heures les titres du journal à paraître dans l'après-midi
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts



joute cours de clôture et évolutions hebdomadaires /// CHICAGO, 19 fév 2010 (AFP) - Les prix du maïs, du blé et du soja se sont stabilisés cette semaine sur le marché à terme de Chicago, victimes
de la pression du dollar raffermi après avoir bondi en début de semaine. Après les plus bas touchés en janvier à la suite du rapport mensuel sur l'offre et la demande du département américain de
l'Agriculture, les prix des trois cultures s'étaient repris et avaient entamé la semaine mardi (pour cause de jour férié lundi) sur une nette progression. Mais selon Sudakshina Unnikrishnan, de
Barclays Capital, ces gains étaient alimentés "par les marchés extérieurs plutôt que par une amélioration des bases fondamentales du marché des matières premières agricoles, toujours caractérisées
par une offre mondiale considérable". Le marché a dû encaisser un raffermissement du dollar au cours de la semaine, même s'"il semble avoir digéré et anticipé cela", a estimé Don Roose, de US
Commodities. "On continue de surveiller les récoltes en Amérique du sud (s'annonçant bonnes, ndlr), qui restent un poids sur le marché américain", a ajouté l'analyste. La tonalité du marché était
un peu plus positive vendredi. Les premières projections du département américain de l'Agriculture ont montré que les stocks finaux de maïs et de blé pourraient reculer à l'issue de la campagne
2010/2011. "On arrive à la saison des semis de printemps et c'est très incertain, une grande part de préparation n'a pas été faite à l'automne", a expliqué Don Roose, ajoutant qu'il y avait aussi
des inquiétudes sur la qualité des graines. Le contrat de graines de soja pour livraison en mai a fini quasi stable (+0,05%) sur la semaine, à 9,5450 dollars le boisseau (environ 25 kg) vendredi,
contre 9,54 dollars la semaine dernière. Le contrat de maïs à échéance identique s'est établi à 3,7175 dollars, contre 3,7325 dollars en fin de semaine précédente, soit un recul de 0,40%. Le
contrat de blé à échéance en mai a fini à 5,04 dollars contre 5,0125 dollars sept jours auparavant, s'offrant une progression de 0,55.


Claude 19/02/2010 22:30


Wheat, beau rattrapage en fin de séance avec une bougie blanche à 4,90 $ au-dessus de sa MM20.


philippe 19/02/2010 19:11


pour infos ..... et après tu t'étonnes !!!

From AGEFI (canard Financier Suisse).


Le logiciel qui manipule les marchés boursiers fait son retour sur scène:

Ceux qui ont suivi l’affaire ne seront pas surpris: Sergey Aleynikov a été inculpé de vol. Rappelons les faits: l’été dernier, Goldman Sachs (symbole GS sur le New York Stock Exchange) alerte les
fédéraux. La banque explique que l’un de ses programmeurs, Sergey Aleynikov, lui a volé un logiciel; il faut donc le trouver et l’arrêter. Ni une, ni deux, la police obéit à la voix de son maître:
tandis que l’informaticien se présente au contrôle des passeports pour un vol local, il est écroué. Afin de convaincre le juge que l’homme représente une menace, l’assistant du procureur Joseph
Facciponti déclare que «la banque [Goldman Sachs] a soulevé la possibilité qu’il y ait un danger que quelqu’un qui saurait comment utiliser ce logiciel puisse s’en servir pour manipuler le marché
d’une manière injuste».

Stop! Redites-moi ça? Mais alors, si Goldman Sachs est le propriétaire de ce logiciel, cela signifie que, avant le prétendu vol, le groupe financier disposait d’un outil qui lui permettait de
manipuler les marchés, logiquement. Tout cela avait débouché sur la découverte que Goldman tondait les bourses au rythme de cent millions de dollars de pur profit par jour ouvrable pendant 34 jours
au cours du premier trimestre 2009, grâce à des codes informatiques probablement obtenus du gouvernement et de la bourse de New York en échange de «services rendus», donnant à l’établissement un
avantage compétitif sur le reste du marché.

Depuis, le flash trading a été mystérieusement interdit par le gendarme boursier, ce satané gâche-métier. Toutefois, cet état de fait n’a apparemment été d’aucun secours à Sergey Aleynikov. Son
avocate Sabrina Shroff a déclaré que son client et elle-même étaient «très déçus», mais demeurent confiants que le procès «blanchira» notre homme; espérons donc que la justice fera toute la lumière
sur cette affaire.


Claude 19/02/2010 22:27


Pas si interdit que cela le Flash Trading (j'ai l'article des Echos qui en parle, il faut juste que je remettes la main dessus ce samedi), mais c'est bien cette technique qui a permis de ramener du
calme et de renverser les marchés financiers à la hausse dès le mois de Mars 2009 avec l'annonce avant l'heure fin février de futur résultats positifs de Goldman Sachs pour leur 1er Trimestre
(Magique ...).

Cette technique permet de déclencher des opérations en un temps record (milisecondes) et de faire des multiples aller et retours avec des gains minimes en % pourcentage (0,1 à 0,5%) mais sur des
sommes colossales.


michel 19/02/2010 11:52


dans la meme idee:pourquoi on est obligé de passer par des OS pour vendre?