Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 17:35

 Clôture du blé à 212,75 €/t ce mercredi 17/11/10 :

 

Ble-17-Novembre-2010.png

 

Et le Wheat, mais mes tracés ne sont pas très judicieux :

Wheat-17-Novembre-2010.png

 

Hier le blé clôturait à 219 €/t sur l'échéance Janvier 2011 avec un bond violent de + 5 €/t dans les 45 dernièresminutes. Se basant sur cette valeur d'environ 218 €/t, on avait un potentiel de baisse de l'ordre de 10 %, ramenant les cours sur les 195/197 €/t (pour le Wheat, sur la base des 6,65 $ le boisseau, l'objectif est à 6/6,05 $ avec un stop final à 5,80).

Donc, dans la logique de calcul de l'article précédent, 20 € multiplié par nos 35 Mt, cela nous fait une perte d'environ 700 Millions d'Euro, soit les deux tiers de l'argent dépensé à ce jour dans notre filière française d'éthanol (1,1 Milliard d'Euro). Cela commence à faire un peu d'argent. Et dire que dernièrement lors d'un tchat, un leader de l'information des marchés agricole nous disait que "le potentiel de baisse était limité pour les céréales", cela fait froid dans le dos. Vous me direz, on commence à y être habitué car le même dirigeant début juin 2010 nous annonçait : "que le potentiel de hausse était limité sur les céréales". Cela s'appelle : comment être dans le zig lorsqu'il faut être dans le zag.

Certains ne m'ont pas compris ces derniers jours, je pense que maintenant avec les éléments qu'ils ont sous les yeux, la compréhension de mes propos leur paraîtra beaucoup plus clair.

 Ah oui, c'est vrai, je vais encore avoir le droit dans la rubrique "Commentaire" à la sempiternelle réflexion : et voila, Claude nous remet cela après coup, il a toujours raison  ... 24h00 après, mais il n'a pas sû nous alerter le moment venu, etc .., etc.

Vous ne payer pas à ce que je sache pour suivre Marché des céréales, donc comme je vous l'ai dit dans la rubrique commentaire, je vais être un peu plus brutal maintenant,pour vous provoquer et vous faire réfléchir, car comme maintenant un certain nombre d'entre vous l'ont très bien intégré, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel (proverbe financier chinois de Confuscius comme dirait un certain Bernard T. : "de toute façon cet homme est mort depuis deux millénaires, donc on ira pas y voir si c'est de lui ou d'un autre").

 

Je rappelle juste que les deux chiffres de mon calcul (350 M et 700 M) que je mentionne sont là pour faire réfléchir, se sont des sommes gigantèsques, que nous ne représentons rien dans ce monde de la finance, que bien que nous puissions devenir un jour des pros de l'analyse technique, on ne restera que des pions sur cet échiquier et qu'un seul coup de vent pourra venir nous éjecter en un instant du marché.

 

Pour mémoire nous sommes toujours dans une crise économique qui à tout instant peut nous "exploser" à la figure. J'ai fait un break sur ce week-end de 4 jours, et j'en ai profité pour visionner différents reportages de 2008 et 2009 stockés sur mon PC relatant les divers événements de la crise (subprimes, finance, paradis fiscaux et même l'aventure des agri de Champagne Céréales en Ukraine), et vous voulez que je vous dise quelque chose, on est dedans ... et jusqu'au coup si l'on veut bien se donner la peine d'être lucide, car la guerre économique permise par la mondialisation ne peut pas permettre à tout le monde d'être gagnant ! Si dans l'Histoire, vous me trouvez un guerre où les différents acteurs sont tous sortis gagnant, je veux bien vous payer une caisse de Champagne. 

 

L'heure est à la constation des dégâts (graphes ce soir) :

 

 21h00 : graphe du blé échéance janvier 2011 à 210 € : 

 

Ble-16-Novembre-2010.png

 

21h00 : graphe du maïs échéance janvier 2011 à 202 € : 

 

Mais-16-Novembre-2010.png

 

21h30 : graphe du wheat échéance janvier 2011 à 6,26 $ : 

 

Wheat-16-novembre-2010.png

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rob F. 19/11/2010 15:47


réponse pour seguim, commentaire N'50
il y a des outils de prevision par satellite, par raze et édudes économetrique des dispersions de temperatures , humidite, pluies , etc, très pointus. Sur CBOT par ex , la grande majorite des
operaterus les utilisent , egalement les grands.
Sans informations sincères , vous risquez de vous heurter de anayluse, et une deux traois fois vous serez à l'écrat, et c'est fini. Et finalement vous risqueriez de perdre toutefois.
Dans tous les cas sincères salutations, et pensons positivement et franchement. LA verité libère , mais aussi nous laisse plus de chances.


Rob F. 19/11/2010 15:42


Bonjour a tous,
J'apprecie votre analyse que reste profondement fondamentale. Malgre cela le marché est fait maintenant par le quotation MATIF, est par des volumes qui viennent par rapport a plein des choses.
L'aspect fondamental rester important pour avoir un directionnel en coherence par rapport au directionnel de marché, mais les arbitrages marchés, les ratios, les hedges de OTC, les operations
techniques , les deltas des options, les appel de marges dans certains moment, le fait que le MATIF blé, colza, mais , n'a pas des limites d'emprises, ni de limites de variations, vous expose le
raisonnement. N'oubliez pas il n'a ya peut etre aucune personne sur ce site qui a une connaissance globale des flux et situations mondiales... et peut etre ni tehcnique (pas analyse chartiste) du
MATIF.
Il faut bien ponderer. Il y a des metier qui existent pour faire de l'argent, d'autre pour conseiller (un sort de loto) et d'autre simplement pour gerer le risque. (et la si on a l'argent c'est
tres bien; juste pour gerer le risque!)
FAO, ODA , Agritel , ca suit une tendance de fond avec prudence et un certain retard. Un tel blog, apporte des element sur la France, et c'est bien , mais pour une vision globale, pourrais louper
des elements. Et cela est un risque.
AMF et FSA regissent tout blog, société de consultance ou de trading. Soient prudent et professionnels. Egalement, les arbitrage quantitavies , les produit OTC avec soujacent strategies des options
exotiques sur des longuers de 3 ans voir plus sont couverts deja sur le MATIF.
La partie fondamentale de courvture represente peut être (et je pense que l'estimation est reele) que 40 % du marché!
M. Sarkozy il parle, mais a qui il pouurais confie une regulation et/ou demander de debatre les details? LA france n'est plus un place financière de poid. Avec regretts; reelement.
Je serais curieux de vos questions et commentaires.


clo 19/11/2010 07:51


Véritable bombe ! selon un quotidien algérien ,il deviendrait plus rentable pour les producteurs de blé dur ,de vendre aux marchés noires leurs productions . Une différence de plus de 300 dinars
entre les deux marchés . Ainsi des volumes non chiffrés passerait les frontières des pays voisins , sans que l'Etat puisse enraillé ce phénomène . De nombreux douaniers se sont fait arrêter ,mais
il semble difficile de demander aux producteurs de céréales ,d'obliger à vendre leurs récoltes à l'Etat. Connaissant le potentiel de hausse sur cette céréale.
C'est l'effet boomerang des taxes imposées aux marchés d'importation......!

Petite réflexion du matin " sur l'idée de perte ou de gain pour la ferme France .Si l'Etat Français avait une politique de stockage important ,il pourrait alors jouer sur les marchés en faisant de
la rétention ou autre . Je prend un exemple ; Disons que l'Etat Français aurait acheter la récolte blé à 180€ ,ce chiffre semble être le prix qui permet de rentabiliser l'outil pour une majoritée
de prods . Aujourd’hui à le revente l'Etat pourrait le revendre avec un bénéfice de 1milliard 400millions d'€. Une hypothèse communiste ,mais une recette qui boucherait une partie de la dette
sécu....;;


PHIL41 19/11/2010 00:52


Samuel sommes a la veille d' une devaluation ? Une chose est sure je pressent un chmilblic dans les 6 MOIS A VENIR j,esperes me tromper car attention la chute pourra etre brutal Une chose est sure
nos responsables politiques ne disposent plus de credits Les caisses sont vides Encore une fois ont nous cachent la verite PHIL41


Génissel Samuel 18/11/2010 23:07


@jean, tu peux avoir un marché sans acteur autre que ceux des filières, le problème pour le blé dur ou le tournesol, c'est que l'Europe interdit les groupements de producteurs qui nous
permettraient de nous défendre au lieu de subir, crois-tu qu'a terme tu consolides les élevages et les acteurs en amonts avec le chaos des marchés?
Parce que entre un extrême et l'autre... je suis désolé la France c'est construite sans être ni communiste ni ultralibéral, mon oncle disait il faut être modéré en tout.
le blanc contre le noir c'est un peu enfantin.
@bouvier27, normalement c'est en janvier quand l'Espagne et l'Irlande chercheront sur le marché des emprunts sans être solvable, la BCE va être coincé, faudra peut-être acheter des engrais avant
(si je peux) car après l'Euro va prendre une claque