Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 15:57

Vous êtes encore un certain nombre à venir consulter chaque jour ce blog Marché des céréales, donc le plus simple, c'est de venir directement sur le site AgritechTrade et là vous aurez l'information et son décryptage en temps et en heure.

 

Un grand nombre d'outils et de bases de données sont déjà consultables gratuitement pour ceux qui se poseraient encore la question d'investir moins de 300 € H.T annuel pour un retour sur investissement à minima de plusieurs milliers d'euros par rapport au "prix moyen" ou "prix gestion déléguée" d'une exploitation moyenne à l'approche de la réforme de la PAC 2013.

 

L'objectif final à partir du moment que la COMPETITIVITE, cela se gagne ensemble et non les uns contre les autres, étant d'être encore en meilleure santé demain qu'aujourd'hui.

 

Nous tenons donc à vous alerter sur le fait qu'un changement notoire est sur le point de s'opérer concernant les cours des commodités agricoles.

Pourquoi ce changement ?

 

Ce changement va être essentiellement dû à la psychologie des marchés et non aux fondamentaux en tant que tels !

 

Un début d'explication !

 

Il se trouve qu'en ce moment, aux Etats-Unis, la récolte bat son plein pour le maïs avec même un temps d'avance et donc avec les derniers mouvements et des prix rémunérateurs, les petites mains viennent de paniquer et les fruits sont tombés de l'arbre en masse.

Les grosses mains vont maintenant pouvoir tranquillement exercer leur travail.

 

CQFD.

 

Alors, si vous ne voulez pas rater le dernier train, RDV rapidement à l'adresse suivante :

AgritechTrade Premium .

 

L'équipe AgritechTrade.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Génissel Samuel 04/10/2012 22:04

vous avez surement raison, mais je tiens quand même à garder ce regard humaniste (qu'on résume en judéo-chrétien) qui ce moque un peu des graphes (ça veut pas dire que j'ai mal vendu mes céréales,
y à pas le choix). Les maths ne sont qu'une représentation, humaine de l'humanité. :)

Génissel Samuel 04/10/2012 20:54

On a déjà vu un Saddam préférer cramer 75% des réserves de pétroles ce sachant foutu et dont par la suite le peuple c'est un peu rappeler les années d'embargo, sauf que l'Irak n'avait pas d'aussi
bon ami, comme la Chine et la Russie et ça peut-être le prétexte à ces puissances pour remettre en cause une certaine hégémonie (militaire monétaire, idéologique, etc..., surtout qu'ils sont
fragilisés par la dette).
Pas évident d'être optimiste :), enfin pour l'instant tout le monde a l'air de sentir la tension, enfin si l'autre taré en Syrie pouvait partir, plutôt que de tester notre peur "des réactions en
chaines sur la poudrière" en tuant au delà de ces frontières, ça aiderai aussi.

Claude 04/10/2012 21:56



L'optimisme ou le pessimisme en ce moment se voit avant tout au travers des graphes et une fois de plus, tout ce met en ordre de bataille, que ce soit l'indice CAC40, les bancaires, ou les
principales valeurs technologiques, comme pour le blé ou le maïs. Tout le monde est mainetant aligné sur le TCT avec les chiffres du chômage demain après midi.


C'est ce qui prime pour l'heure, la guerre, on verra cela ensuite d'ici 5 semaines.



Génissel Samuel 04/10/2012 19:49

Les plans d'invasion de l'Irak était déjà dans les cartons, avant le 11 septembre et quand on sait pas quoi faire, on suit le plan (comme quoi entre un plan quinquennal Russe et un plan
Ricain).
Les plans d'invasions de l'Iran sont surement prêts eux aussi (ça fait un bout de temps qu'on le prépare, même la France qui possède l'arme ose l'interdire à un pays ayant beaucoup à redouter de
ces pays voisins) comme s'il fallait la produire et qu'aucun voisin n'avait peut l'acheter.
Mais ce coup ci, ça risque de déborder bien au delà du plan..., à un point qu'on n'ose pas trop écrire par peur de donner un peu plus de consistance à nos craintes.

Claude 04/10/2012 20:32



Il faut jeter un coup d'oeil sur les écrits de l'IFRI, ils sont très mesurés, mais cela donne tout de même le ton.


L'Iran est maintenant tout de même très affaiblit depuis l'embargo avec sa monnaie qui vient de chuter de près de 30 % en un peu plus d'une semaine et au total de 80 % sur un an par rapport au
dollars.



Génissel Samuel 04/10/2012 18:05

Je suis plutôt d'accord, ça devrait ce tasser sérieusement, mais à cause d'un autre fondamental bien plus conséquent que l'offre demande, c'est une récession mondial, sans marché intérieur, la
Chine et les émergents dépendant de notre rigueur et vu qu'on y va bon train...
C'est même pas souhaitable que les cours augmentent (aller sur les forums d'éleveurs laitier Belge, mais ça doit être pareil en hors sol).
Si on veut tenir les filières (et qu'on arrête de laisser croire que tout les éleveurs pourraient ce couvrir à bas prix tandis que les céréaliers à prix fort, si c'était le cas, les options de
couvertures subiraient une très forte inflation).
Le seul truc que tout le monde redoute, c'est le Moyen-Orient, si ça casse quelque soit l'analyse technique ou les fondamentaux (ou nos interventions), on aura un choc pétrolier suivit d'une
nouvelle baisse de confiance sur les valeurs...
Mais si il faut aller jusqu'au bout pour avoir des prix, plutôt que des valeurs variables.... dans ce cas là la solidarité reviendra vite...

Claude 04/10/2012 18:30



Le timing est probablement corrélé avec le jour J des élections USA, après, en fonction du résultat ce sera soit gris, soit noir mais pas blanc.


Tout va déjà dépendre de la journée de demain pour la planète finance (chiffres du chômage du mois de septembre, avec en mémoire ceux du 1er juin 2012 qui ont fait des dégâts sur les marchés).