Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 20:56

La tendance de fond est connue maintenant, c'est pour cela qui le lobby industriel c'est mis en branle !

 

Lorsque je parle de tendance de fond, c'est bien entendu la tendance haussière à LT. Celle-ci redonne le sourire aux producteurs, mais elle commence à agacer sérieusement la filière de l'aval et notamment celle du Diester, où sur leurs écrans et sur leurs tableaux de bord, les chiffres de rentabilités économiques sont en train de passer du bleu au rouge.

Alors que fait-on dans ce cas de figure ?

On s'adresse à Dieu, donc à Bruxelles, pour faire en sorte d'essayer de refaire tomber la pression et en même temps, on en remet une couche sur le plan de la contractualisation.

Vous savez le contrat l'arme que l'on vous sort lorsque l'Offre devient tendue. Vous avez déjà vu des contrats intéressants de la part de l'aval ou de la distribution lorsque l'Offre est pléthorique, ou tout simplement la profession industriel vous proposer des contrats lorsque la marchandise est disponible à foison.

 

On ne refait pas le Monde, ou plutôt on ne refait pas la nature humaine. Il faut toujours que l'on aille d'un extrème à l'autre. L'homme ayant toujours eu du mal de trouver un équilibre normal s'approchant de la perfection.

Non ce n'est pas possible, puisque l'on parle de gros sous, alors c'est uniquement le rapport de Force qui compte, et lorsque ce dernier s'inverse, que fait-on ?

 Et bien les décideurs changent les règles du jeu, c'est normal ils sont un petit nombre, alors ils peuvent s'entendre (bien sûr officiellement l'entente commerciale est impossible, c'est écrit dans les textes de lois) pour reprendre le pouvoir et surtout la force financière.

Alors pour cela, on prend le TGV et oui c'est plus rapide que l'avion (pas ces heures d'attentes à l'embarquement) et on se rend à Bruxelles ou à Strasbourg (quant il y a une session) pour aller croiser dans les fameux couloirs les personnes qui vous donnent quittus, puis discrètement on revient en France et on vous dit :

"Bruxelles a décidé pour le respect d'un équilibre des parties, de mettre en place des contrats pour le bien de la communauté, sur la production de colza Diester, car vous savez, c'est extraordinaire ce qui se passe cette année, mais on préfère construire sur une période de 5 ans et vous garantir un prix de 280/300 €/t, que de prendre le risque de vous le payer 380 €/t cette année et les 4 années suivantes à 220/240 €/t."

 

Et voila, emballer c'est pesé, comme dirait votre camelot sur le marché ou ni vu ni connu je t'embrouille comme dirait le délinquant en col blanc.

CQFD !

 

 

Regard maintenant sur le cours du colza qui a vécu une belle journée de consolidation avec une belle bougie à la clé :

 

Colza-4-Octobre-2010.png

 

Seconde consolidation, mais avec 16€ de moins que la première de mi-août ?

 

On va suivre cela de prêt cette semaine ... car les indicateurs donnent des signaux contradictoires.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

paysannature 06/10/2010 09:46


je lis bien moi:a u niveau du monde ,ce n'est pas écrit spécifiquement les états unis.....


Louna 06/10/2010 07:53


Comprends rien moi : depuis quand les stocks de blé us ne font pas parti des stocks pays exportateurs ??


CEREALKILLER 05/10/2010 23:02


Certes Jean, mais il faut aussi regarder les bilans mondiaux et européens. >Le stock fin Europe est de 10 MT c'est à dire comparable à celui de 2007 2008. Au niveau du monde, il y a des stocks
en blé mais ils ne sont pas dans des pays exportateurs. il y donc peu de stocks de blé véritablement vendables;
Quant au maïs, les prévisions d'informa le voit plutôt à 328 MT pour un rendement de 160bu/acre alors que dans son dernier rapport l'usda les voyait à 165bu/acre (338 mt) Alors finalement les 7,6MT
trouvé certainement sous les trappes d'élévateurs ne détendent pas les fondamentaux sur cette culture.
Rajouté à cela qu'il y a une corrélation certaine entre maïs et blé, je suis haussier sur ces deux denrées, avec toutefois un prix du maîs qui devrait d'ici peu passer au dessus du blé ce qui est
plus logique historiquement.


jean 05/10/2010 22:15


Info du Minneapolis Grain Exchange:
Le stock de soudure U.S. serait de 30 jrs qui est le niveau le plus bas depuis 1999/00.Les producteurs et les acheteurs devraient surveiller de prés les décisions de l'E.P.A ( Agence pour la
Protection de l'Environnement) qui vers le 15/10 décidera probablement d'augmenter le taux d'incorporation d'ethanol dans l'essence.Celui-ci est aujourd'hui de 10% et pourrait être augmenté jusqu'à
15 %.
En blé le stock soudure U.S serait de 135 jrs contre 146 en 2009/10.Nous sommes trés au dessus des 48 jrs de stock de 2007/08.


rogger58 05/10/2010 20:37


@manu. Oui je prefere les A/R ce qui est pris est pris et c'est plus "fun"...même si pendant ce temps, j'enrichi l'intermediaire...