Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 22:08

Dans sa dernière lettre d'information, l’Agpb reprend une information d’Agri US analyse selon laquelle la consommation de viande augmenterait entre 2009 et 2019 de 6,1 kg par personne, entraînant une hausse de 17 % de la production mondiale de bœuf, porc et poulet.

 

La dernière édition de Blé contact, la lettre d'information de l'Agpb évoque, de source Agri US Analyse, une étude du Fapri, centre américain de recherche en économie et politique agricoles, selon laquelle la consommation de viandes de bœuf, de porc et de poulet devrait augmenter dans le monde de 6,1 kg par personne entre 2009 et 2019, contre 5 kg entre 1999 et 2009. La part du porc représenterait 4,4 kg (72 %), celle du poulet 1,2 kg (20 %) et celle du bœuf 0,5 kg (8 %).

Cette augmentation de la consommation de viande proviendrait essentiellement de l’amélioration des revenus dans les pays émergents et notamment en Chine continentale (+ 11,6 kg par personne). En fin de période, la consommation per capita des principales viandes s’élèverait à 54,5 kg en moyenne dans le monde et à 61,5 kg en Chine, tandis qu’elle ne varierait pas dans les pays occidentaux (111,1 kg aux Etats-Unis et 78,5 kg dans l’UE).

Combinée avec la croissance démographique, l’augmentation de la consommation de viande par tête entraînerait une hausse de 17 % de la production mondiale de bœuf, de porc et de poulet, d’où une forte progression de l’utilisation de céréales et de tourteaux de soja.

Source : http://www.agpb.com/fichier/publication/251_BleContact219.pdf n°Avril Mai 2010

 

Mais cela est bien une étude, et bien malin qui peut prévenir l'avenir et ces cohortes d'évènements qui peuvent se produirent d'ici là et changer les trajectoires observées à ce jour.

D'ailleurs si l'on observe les cours du blé sur le MAT, il semblerait que la pluie tombée ces derniers jours ait eu un effet de détente sur les cours et attention à ne pas casser le support oblique haussier à 135€. Au regard de la bande de Bollinger le stop est positionné à 138€, mais le problème c'est que touts les indicateurs mathématiques se sont retournés, RSI à 46, la DMI a croisé à la baisse pour la première fois depuis 2 mois et les cours ont cassé à la baisse le support de la MM20, il ne reste plus que la MM50 à 137,5€ pour mettre le frein :

 

Ble-1-juin-2010.png

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Damien 05/06/2010 11:49


Pour cette hausse de la consommation, il faut noter aussi que les salaires en Chine risque d'augmenter fortement sur les 10 prochaines années. Une vague de mouvement sociaux réclamant des hausses
conséquentes de salaires se multiplient dans le pays, le constructeur Honda a dû augmenter les salaires de ses ouvriers de 24%, Hundai de 30%, et d'autres mouvements se mettent en route en
Chine.

Ainsi le quotidien l'express titre : "La jeune génération chinoise bouscule les règles salariales".

Le prochain défit qui attend l'atelier du monde" est de passer d'une société de production à une société de consommation.

"Une augmentation de 100% des salaires les plus modestes générerait entre 70% et 90% d'augmentation de la consommation", indique Wang Han, économiste au cabinet d'études CEBM.

Et une augmentation aussi importante du pouvoir d'achat pour les milieux les plus populaires serait facteur d'une forte augmentation de la consommation de viande en Chine.

Ainsi, il faudra compter sur un très fort développement de la consommation de biens alimentaires en Chine mais aussi en Inde.


phil41 03/06/2010 07:05


Tout a fait d accord avec AJA les pays les plus demandeurs sont malheureusement tres peu credibles Par contre etl espoir peu venir des pays comme la chine et l Inde de plus ces pays connaissent une
secheresse sans precedant et pour en rajouter une pollution tres grave Le golf du mexique fournissait 40pour cent du poisson a l amerique Cette nourriture sera remplacer forcement LA liste pourrait
encore etre longue CLAUDE a raison De toute facon la tendance est plutot haussiere en ce moment J espere que le ble a cent euro est loin derniere nous


AJA89 02/06/2010 22:48


En lisant ce billet, je constate que déjà, il y a 5 voir 10 ans derrière nous, des articles de presse émanant de grands experts, mentionnaient l'augmentation des populations, et de leurs besoins
croissant en alimentation. Mais est-ce pour autant que le prix de la viande, du lait, et des céréales ont augmenté en proportion de la demande ? je crains que non.
Donc pour moi, c'est bien beau de dire que la consommation de tel ou tel aliment va augmenter, mais difficile de faire des prévisions sur l'influence que cela aura sur les prix payés au producteur
malheureusement!


michel 02/06/2010 07:53


ne pas perdre de vue le mais la situation n'est pas la meme.


grandEST 01/06/2010 23:01


la chine sent que les cereale classique vont manquer :

In the land of rice, China is looking at an unlikely tool for maintaining growth and social harmony: The potato.

The Chinese government has begun ramping up research, production and training related to the humble spud, and hopes are high that it could help alleviate poverty and serve as a bulwark against
famine.

The challenge of feeding a growing nation on a shrinking supply of arable land while confronting severe water shortages has long been a major concern here.

China has to feed one-fifth of the world’s population on one-tenth of its arable land, and the nation’s expanding cities are consuming farmland at breakneck speed. China estimates that by 2030,
when its population is expected to level off at roughly 1.5 billion, it will need to produce an additional 100 million tons of food each year