Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 18:47
Une paranthèse par rapport aux cours des matières premières agricoles, mais dans le but de comprendre un peu mieux le monde de la Finance ou plus précisément l'économie qui nous entourent depuis près de 2 décennies (1991-1993 à 2010).
Mieux que des grandes phrases, je vous propose de la formation  gratuite (et je pense personnellement que nous devons nous informer et nous former sans pour autant débourser un € dans de la formation, il suffit simplement de prendre de son temps pour lire ou regarder et écouter certaines émissions) :
vendredi 19 février 2010 Le monde immoral de la finance
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1373&date=2010-02-19

Je trouve que si l'on fait le parallèle avec le monde que l'on connaît, on peut vite y retrouver des similitudes (vous savez du type, il faut s'associer ou racheter une banque pour une de taille importante et peser ou compter sur le marché).

Petit à petit, on est en train de prendre conscience des exagérations engendrées (de l'éxubérence irrationnelle) par notre système économique occidentale confronté à une concurrence tout à fait violente, et que au fur et à mesure certaines personnes sont en train de réagir à leur niveau (sachant que cela va prendre du temps) et que le changement d'orientation est maintenant inévitable dans le temps.

Pour ceux qui habitent dans les régions suivantes : Limousin Poitou-Charentes, Lorraine Champagne-Ardenne, Provence-Alpes côte d'Azur, Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon, vous pouvez suivre ce samedi sur FR3 de 15h25 à 16h15 le volet 2 LES PAYSANS (le 1er retraçait l'Histoire avec notamment les lois d'Edgard Pisani et les JAC, les remembrements, les 1ers tracteurs), intéressant de connaître sa propre Histoire, cela permet de garder la tête froide.

Bon week-end à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jfb 20/02/2010 14:32


CLAUDE,tout a fait OK et meme à 61 ANS,je suis resté ebahi en regardant le magazine "special investigation" hier soir sur canal+ :RESTAURANTS.... cela doit nous faire reflechir sur le mot
"exploiter" au sens noble ou au figuré a bientot j'en profite pour saluer "bouvier" que je lis avec attention


Claude 20/02/2010 11:22


Je viens de lire le Flash de P.Artus de Mars 2009.
Nous sommes 1 an + tard, et effectivement les matières 1ères ont repris le chemin de la hausse depuis l’été 2009 pour certains et l’automne 2009 pour d’autres (minerais, caoutchou, cacao, sucre,
café, pétrole ...), sauf une catégorie et vous le comprendrez aisément, les Céréales, car d'une part il y a des stocks car la Consommation n'est pas là (c'est uniquement de la vente de Dollars
contre stocks de nourriture qui permet d'avoir des chiffres positifs) et d'autre part, les statistiques sont contrôlées par les Etats (afin d'éviter le soulèvement des populations dans certains
pays, qui metterait le feu aux barils de poudres en place, sans aucune possibilité de faire machine arrière); il vous suffit de regarder attentivement l'émission de C Dans l'Air de ce vendredi avec
la Démo concernant la Grèce et le simulacre de JC Junker devant les caméras.


bouvier27 20/02/2010 10:59


VOICI LES CONCLUSIONS D UN RAPPORT NATIXIS SUR 2010

Synthèse : le scénario
catastrophe
La croissance (aux Etats-Unis, en Europe) pourrait être supérieure au consensus
au second semestre 2009 et au début de 2010, avec la désinflation due à la baisse
des prix des matières premières et avec les programmes de relance budgétaire ;
inférieure au consensus en 2010 avec la poursuite du désendettement du secteur
privé.
Mais, il existe un scénario catastrophe bien pire que ce scénario le plus probable
en 2010, car prenant en compte le retour de l'inflation lié au réinvestissement
de la liquidité en matières premières.
La liquidité très abondante :
• peut rester inutilisée ;
• peut retourner sur les actifs d'entreprise sous évalués (actions, crédit,
graphiques 11c-11d plus haut) ;
• mais pourrait être réinvestie en matières premières (sur les marchés
dérivés de matières premières) si les investisseurs ne retrouvent pas de
confiance dans les autres actifs.
Le retour de l'inflation par la hausse des prix des matières premières en 2010
serait catastrophique :
• il surviendrait alors que la croissance est lente à cause du
désendettement ;
• il ferait rechuter les salaires réels (graphique 1c plus haut) ;
• il pourrait faire remonter les taux d'intérêt, surtout dans la zone euro où
la Banque Centrale a un objectif d'inflation totale et non sous-jacente et où
c'est la baisse de l'inflation due à la baisse des prix des matières premières
qui a permis qu'il y ait baisse des taux directeurs (graphique 12).


jfb 20/02/2010 00:42


effectivement il faut voir l'emission comme par ailleurs lire l'article dans le marianne du13 02 10.INQUIETUDES CHEZ CERTAINS AGRICULTEURS POUR LEUR PRODUCTION ORGE DE PRINTEMPS , ILS risquent de
produire a perte???? DES OS le savent peu le disent. l'euphorie des prix élevés est passée il est temps pour eux de corriger leur tableau sur les gains de nos productions......CAR on peut
s'attendre a des marges negatives


Claude 20/02/2010 10:13


Les marchés financiers sont fait de tel sorte qu'ils se projettent toujours vers un horizon lointain et non sur le scénario en cours, donc Ok avec toi Jfb pour l'année 2010, mais n'oublions
pas que les industriels sont tenus vis à vis des indutriels de transformation (dont sur le marché de l'Orge ils sont majoriatirement actionnaires) et donc de ce fait, ils font tourner leur modèles
mathématiques de rentabilité industriel sur un horizon de 3 à 5 ans et là, ils sont en train de se rendre compte que cela pourrait vite Bugger, alors ils commencent de nouveau à sortir quelques
contrats avec des prix plus élevés en 2010 mais surtout pour 2011 afin d'avoir à disposition toujours de la marchandise et de surcroît à un prix moyen acceptable pour leur rentabilité.

Au fait, la question que l'on devrait TOUS se poser, quelle est la part du coût de la matière 1ère dans un litre de bière ? Et là on verrait que la Marge de manoeuvre serait importante pour
rémunèrer convenablement le PRODUCTEUR qui sans lui, rien ne serait possible CQFD.