Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 22:11

Après cette rapide incursion en pays Alsacien lundi, je n'ai malheureusement pas pu discuter avec les producteurs locaux de maïs, mais à première vue la récolte devrait être correcte àcomparer de la zone ouest de la France où là, la sécheresse a fait des dégâts.

Un peu comme pour les blés, on va avoir une récolte assez hétérogène, et une baisse de la productivité nationale ne m'étonnerait guère.

On patiente encore deux semaines avant de pouvoir tirer les premiers enseignements.

 

Graphe du Maïs échéance Décembre 2010 pour qui les affaires sont bonnes (le turbo booste est enclenché !) :

 

Mais-21-Septembre-2010.png

 

Heureusement que le rapport USDA est là pour tempérer les acheteurs, si non, je ne sais pas où se retrouverait le curseur. Et dire que j'ai la possibilité de rencontrer un ex-dirigeant de l'USDA lors d'une conférence à l'ambassade des Etats-Unis à Paris ce vendredi (manque de temps, je ne pense pas y être présent).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marc 24/09/2010 09:58


attention à la problématique du prix moyen avec acompte à la livraison. Dans un marché hyper spéculatif autant le décoreller du prix de marché. Soit on a confiance, soit on choisit soit même le
prix de marché, en plus la plupart des coop permettent ce choix.
La seule critique que je fais aux coop c'est qu'elle ont des filiales dans la transformation, que par périodes elles veulent rentabiliser en leur offrant des céréales à relativement "bon
marché".
Si je choisi le prix moyen à la coop, je préfère avoir une bonne surprise en janvier ou juin ou décembre 2011 à l'AG que d'avoir un complémént de prix quasi définitif à 165 eu tout de suite au 1er
octobre. J'imagine quand même qu'un responsable céréales d'une coop qui aurait trop vendu en juin juillet s'est rattrappé en achetant des calls, qui ne sont pas encore tous débouclés.
Les spéculateurs prennent leurs + values cette fin de septembre , pour avoir du cash pour se replacer sur un autre marché financier ou à nouveau sur les céréales.
Les fondammentaux restent excellents: pas de problème de stockage ( moisson moyenne et déja 1 million de tonnes suppléméntaires en blé d'exportées); pas de problème de basses eaux comme l'an
dernier sur la Moselle.Un marché pour chaque qualité de blés :exportation, meunerie, fourrager et éthanol. Une incertitude sur le niveau de recoltes de l'hémisphère-sud et déja sur la récolte Russe
de l'an prochain.
Sauf écroulement du dollar nous serons plus cher en blé en décembre ou en fevrier qu'au 1er octobre.

Ce que j'ai du mal à expliquer c'est la belle tenue de l'orge fourragère et par contre les oléagineux qui n'ont presque pas décollé alors que la récolte de tournesol est mauvaise en europe de l'est
et celle de colza de l'Allemagne à l'Oural est déja bien compromise pour 2011.


nicolas 23/09/2010 22:45


merci pierrot; j'ai vendu ma recolte a la coop sur un prix moyen campagne je suis pour l'instant a 100 euros!!! pourrait on me redonner le sens du mot coop?


paysannature 23/09/2010 10:46


la parution du site de Claude approche aussi à grand pas.....impatient de le découvrir.....je pressens que ce site peut vite devenir un atout important pour les paysans.....merci d'avance Claude


Claude 23/09/2010 22:54



Bonsoir Paysannature,


 


je suis obligé de me taire, car je suis dans les radars de certains services de Coop.


Mais je confirme qu'il y aura bien une surprise avec l'arrivée prochaine du site.



pierrot 23/09/2010 10:36


pour ce qui est du seigle, il m'est payé comme du blé, mais faut trouver l'acheteur..


nicolas 22/09/2010 23:17


Quelqu'un connait il une façon de connaitre les cours du seigle merci d’avance