Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 23:03

Le baril de pétrole est remonté vers la barre des 80 Dollars ce matin en Asie, après un rapport montrant que les stocks hebdomadaires de brut américains ont chuté de façon inattendue la semaine dernière, suggérant que la demande pourrait repartir. L'accès de faiblesse du billet vert après deux jours de progression profite également à l'or noir ce mercredi matin. Le "light sweet crude" pour livraison avril 2010 grimpe de 0,4% à 79,2 Dollars en ce moment dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange.

Les stocks de brut ont donc reculé de 3,14 millions de barils la semaine dernière, selon l'American Petroleum Institute. Une baisse surprenante alors que le consensus attend une hausse des réserves lors de la publication du rapport hebdomadaire du Département à l'Energie cet après-midi.

"Tout le monde attend une progression de 2 millions de baril des stocks, mais vous avez l'API qui montre une baisse de 3 millions de barils", déclare à Bllomberg, Clarence Chu, un trader options chez Hudson Capital Energy à Singapour. "Cela rend les gens nerveux, mais ils attendent de voir les chiffres de l'EIA pour confirmer. Le dollar va continuer à jouer un rôle significatif en terme de market mover".

Le baril est tombé d'un sommet de cinq semaines la veille suite à la publication d'un indice de confiance du Conference Board inférieur aux attentes. La baisse de l'indice Ifo en Allemagne a également pesé sur la tendance mardi.

"Les données macro faibles n'augurent rien de bon pour une reprise de la demande de carburant", explique Toby Hassall, analyste chez CWA Pty Global Markets à Sydney. "La demande de carburant aux États-Unis et dans une grande partie des économies occidentales reste molle".

En outre, les Hedge-gestionnaires et autres grands spéculateurs ont fortement augmenté leurs paris sur une future hausse des prix du pétrole lors de la semaine close le 16 février selon la "Commodity Futures Trading Commission". Les positions spéculatives nettes longues ont ainsi bondi de 63% à 68.436 contrats. Il s'agit de la première hausse depuis la semaine close le 12 janvier.

Source : Boursier.com du 24/02/10


"Magnifique" comme dirait un certain Michel D (présentateur d'émission du Dimache sur France 2) ce pari sur la hausse du pétrole, alors que cet après midi tombait la stat des mises en chantier des logements neufs aux States et de nouveau une douche froide, sans parlers des dernières stats en Europe et notamment en Allemagne où c'est de nouveau la déception.
Par contre, à la pompe, la Hausse est bien réelle avec un + 8 cts depuis le début du mois de Février, d'autant plus que l'Euro se fait attaquer.
A qui profite le crime ... d'autant plus que le raffinage ne rapporte plus (ça eut payé), c'est marrant, car si je reprends mes notes en 2006 et 2007 lors de réunions sur les biocarburants où en réunion d'information boursière sur le pétrole, on nous disait que la tension allait perdurer sur les prix car depuis l'année 1999/2000 avec un baril à 10 $, les investissements dans le raffinage étaient tombés à zéro, et que la mise en place des raffineries ne pourraient s'opérer qu'entre 2008 et 2010 et qu'ensuite la détente sur les prix serait là. On m'aurait menti ! à l'insu de mon plein grès ...

Les Biocarburants me semblent avoir de beaux jours devant eux (Brésil, Etats-Unis ...).

Allez le graphe pour la route sur échéance avril 2010 :

Petrole-24-Fevrier-2010.png

 


Vous êtiez lundi encore plus de 500 visiteurs uniques, je sais que je dois progresser dans mes commentaires de graphe avec un décryptage. Encore un peu de patience, et cela sera présent avec le site Internet portail (l'information pour décrypter l'analyse chartiste et donc les graphes et les indicateurs mathématiques seront à votre dispositions et gratuitement, mais il est clair que le travail éffectué depuis plus de 2 ans maintenant devra trouver une source de rétribution afin de financer toute l'infrastructure qui sera mis en place prochainement, car le projet est gigantesque et fortement dévoreur de finance pour permettre de vous apporter un outil essentiel pour Objectif 2013 et +).
Votre accompagnateur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

toto 25/02/2010 07:38


le pétrole va repartir au sud.