Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 09:58
Bonjour à tous,

Merci à Keyser söze pour le lien afin de suivre en direct la conférence sur le "Prix et risques de marché" :

http://conference.bercy.gouv.fr/direct/20091123

 Concernant le RDV de ce soir pour répondre à vos questions concernant les perspectives à moyen terme concernant les marchés agricoles mondiaux, suite à un contre temps de dernière minutes intervenu ce matin concernant mon emploi du temps (réunion cet après midi à Compiègne), je vous propose de se retrouver :

 Mercredi 25 Novembre à 18 H 00 sur le blog "Marché des céréales" dans la rubrique commentaire.

Cela permettra à chacun de digérer la conférence et de pouvoir préparer ces questions pour un échange enrichissant.

Merci de votre compréhension et continuer à faire connaïtre ce blog car vous êtes de plus en plus nombreux avec hier le franchissement des 500 visiteurs uniques avec un nombre total de 527.

Mardi soir à 21h45 : Juste un peu de teasing pour le RDV de mercredi à 18H00
Lundi matin, en début de conférence, le spécialiste des marché pour la FAO, nous a fait un exposé magistral, on nous disant qu'il n'y avait pas de spéculation sur les commodities agricoles. Alors jeter un petit coup d'oeil sur la dernière bougie concernant le Wheat échéance Décembre à 5,32$ le boisseau (encadré entre la MM7 et la MM20) !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alibensusons 24/11/2009 22:16


Quelqu'un a-t-il su enregistrer tout ou partie des exposés ?

Moi je n'y suis pas arrivé !!!


abc 24/11/2009 18:17


Le mot de la fin :

La crise économique à amplifié le problème alimentaire [..]
Nous avons atteint les limites de notre système économique [..]
Arrêtons de jouer avec la nourriture comme nous l'avons fait durant des années [...]

...


Claude 24/11/2009 21:32


Au vue des 1er commentaires, je vais devoir faire une synthèse clair des conférences de la 1ère journée à laquelle j'ai assisté.
Par contre je suis H.S et je vais donc me coucher de suite pour être en support forme demain et répondre à vos questions car je crois que ça va fuser dans tous les sens et je veux bien le
comprendre, car nos experts semblent être dans des sphères où ils oublient la réalité d'un agriculteur est de faire face à des prises de décisions qui deviennent de plus en plus contradictoires.


eric g 24/11/2009 14:00


Bonjour, je viens de lire le premier commentaire et j'ajoute une note pessimiste quitte à faire réagir.Dans l'inconscient collectif, un paysan doit nourrir mais doit resté pauvre cela à tjrs été
ainsi depuis la nuit des temps.Bien sûr il y a des exceptions mais regardé ce qui ce passent dans le monde !!

Alors si nous voulons avoir un métier plus rénumérateur, Il y a du pain sur la planche.Et encore, nous sommes pas les plus mal placés en Europe de l'ouest.
Voici l'avis d'un modeste paysan qui a été éleveur et qui est maintenant céréalier.


abc 24/11/2009 13:36


Je suis en train de suivre la conférence en direct. (c'est la pause).

Ils viennent de parler d'une police d'assurance sur le chiffre d'affaire, qui serait un outil que les agriculteurs américains utilisent. J'avoue ne pas avoir tout compris.. (la traductrice à un peu
de mal aussi)

C'est la première fois que j'écoute une de ces conférences, et j'avoue avoir l'impression d'être loin de la réalité des choses, ou alors c'est eux lol :D

On invente des systèmes complexes ou on essaye de mettre des béquilles à notre système actuel et de l'instaurer ailleurs (Afrique)..

Tout ce système capitalise est-il vraiment honnête pour tous les citoyens de la terre ? Je ne pense pas.

Les grosses industries agro-alimentaires, chimiques, bio-chimiques et les autres veulent maitriser la nature, et donc par la même occasion "la faim" dans le monde, ce qui est une arme redoutable à
tout point de vue.

L'agriculture était au centre de l'humanité, mais elle ne le sera peut être bientôt plus.

N'est-il pas temps de nous défendre à la place de nous soumettre à ces pratiques malhonnêtes ?

L'agriculture et l'élevage sont ils vraiment destinés à être toujours au plus bas prix, à ne pas pouvoir calculer ses marges comme l'industrie le fait ? Travailler plus pour gagner moins ! On nous
dit : "Faites la guerre et pas l'amour" et c'est ce que l'on fait.(Un fermer bouffe un autre, comme des chacals)

[...]