Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 07:39

Avez-vous remarqué la clôture du blé échéance Janvier 2011 jeudi soir sur les 240 €/t, je comprends que les experts aient de plus en plus de mal à se situer sur ce type de marché, car demain à 14h30 avec la sortie du rapport USDA, soit en part en flèche vers les 260 €/t si cela est pire qu'attendu ou soit on retourne vers les 220 €/t si cela est mauvais mais les financier diront finalement on vont la nouvelle (car ils auront acheté la rumeur quelques séances auparavant). Ce qui est clair c'est qu'en l'espace de moins de 5 minutes, les cours vont bouger d'environ 5€/t : la question ? à la baisse ou à la hausse ?

Pas le temps de m'exprimer plus sur le sujet, mais on lisant la rubrique "Commentaire" vous pourrez retrouver des réflexions pertinentes de vos collègues comme celle de Yaka postée cette nuit.

 

Commentaire de Yaka cette nuit sur le sujet :

"Suite à la question du jour de Claude, j'ai le sentiment que les killeurs ont une dynamite encore avec une mèche longue pourquoi ?
Concernant l'hémisphère nord ils vont chercher à faire peur au marche avec la baisse d'exonération ses taxes sur l'éthanol USA.
Pour l'hémisphère sud, ils vont inscrire au marqueur la hausse de production en Australie en oubliant de parler de la qualité et concernant l'Argentine ils vont annoncer une hausse des disponibilités avec la qualité et pour le mais qui n'est qu'a mi végétation, ils vont nous annoncer une récolte normale en priant pour qu'il pleuve rapidement et fortement sur cette zone ...
Il est encore facile de rajouter beaucoup d'éléments pour moi se sont les principaux concernant les céréales pour freiner l'ardeur des marchés.
En tout état de cause même si je me trompe aujourd'hui la dynamite va finir par éclater la question est plus tôt de mesurer la longueur de la mèche."

 

 Je compte sur vous pour suivre de près cette journée, car je serai fortement occupé ce jour et surtout éloigné de mon écran de près de 300 km.

 

Graphe Blé échéance Janvier 2010 :

 

Ble-9-Decembre-2010.png

 

 

Gros support à 225 €/t, MM20 à 222,5 €/t, et Méga support à 215 €/t.

 

Graphe du Wheat échéance Mars 2011à la clôture : 

 

Wheat-9-Decembre-2010.png

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

antoine 14/12/2010 12:55


les cours se dirige vers le sud c'est peut etre le top depart de la chute à moin d 'une consolidation


agri-info-intox 14/12/2010 10:16


du colza à 498 départ de la ferme,le boni pour l'huile est inclu dedans et une prime huile de 3% ou plus sur 480 eu, ça fait tout de suite 12 Eu et plus.
Phil41, on va vraiment croire qu'il n'y a plus rien à vendre si vraiment tes courtiers te téléphonent tous les jours, pour avoir de quoi remplir un seul wagon.
Les fondamentaux semblent etre dans les cours, sauf nouveaux événements catastrophiques: gel, secheresse.... et une future moisson 2011 clairement inférieure à 2010. Sauf, aussi pendant la periode
de soudure, si la moisson était en retard ou si un hiver long demande plus de céréales fourragères.
Donc si tout est bien calé, aprés mars, le blé se rapprochera doucement vers le prix de la moisson 2011.
Par contre si ça grippe quelque part, ça flambera.
Mais, même si un meunier, ou un FAB achète pour 2 ou 3 semaines de ses besoins au dessus de 300 eu, il pourrait quand même avoir un prix moyen pour cette campagne, bien meilleur qu'en 2007-08. Ca
ne le mettera pas en faillite.

Je suis comme Ph Chalmin, on peut imaginer des scénarios pour les 6 mois à venir, mais on n'a aucune certitude.
Mes previsions sont gratuites ( pour l'instant...), je ne connais pas le prix d'une prestation de Chalmin ??

Par contre on va avoir encore plus besoin des services de Claude, car une fois les fondamentaux dans les cours, il reste la spéculation. Un opérateur financier prend quelques % et dégage ses plus
values.Donc les cours peuvent monter pendant une semaine de 10% et rechuter d'autant en 48h. Là c'est l'analyse technique qui donne le top chrono.
Ca va ressembler aux epreuves de poursuite en cyclisme. C'est à celui qui surprendra l'autre.
( à defaut de vélodrome à proximité de chez vous, entrainez vous au poker !)


antoine 14/12/2010 09:38


bonjour, effectivement pour le colza sur le blog c'est le calme avec l'euphorie des cours pour ma part je pensais à une consolidation et la fermeture de tous les gap mais rien ne se passe meme si
c'est absurde de comparer le colza au sucre celui avait monter fortement et ensuite grosse correction à la baisse
en tracant les boll sur le colza elle s'ecarte à nouveaux et le colza est collé à la boll sup peut on en déduire qu'il va rejoindre la boll inférieur qui est très éloignée?
à phil 41 concernant les 498 de ton courtier ne préfère tu pas assurer le coup? car à ce prix le potentiel de baisse est je pense nettement supérieur au potentiel de hausse et si hausse il y a dit
toi que ton colza sera mieux valorisé pour R2011?


otto lilienthal 14/12/2010 09:20


L’antenne lausannoise de Rosinteragroservis – un groupe basé à Krasnodar – menace quatre banques d’une perte de 100 millions de francs. UBS serait touchée. Plus de 350 000 tonnes de blé ont disparu
selon «Le Matin»

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/a4109850-0701-11e0-ac2c-3d3e7e66b9d8/Affolant_le_n%C3%A9goce_l%C3%A9manique_RIAS_Trading_court_apr%C3%A8s_ses_stocks_de_bl%C3%A9


marc60 14/12/2010 08:50


Hier Chalmin ag agora oise
pas de vision court terme des marchés sauf la soudure mai juin prochaine qui risque d'être difficile car les export réalisés ont déjà bien vidé les silos
haussier sur les MPA sur le long terme 9 milliards d'hbts et doublement de la production agricole mondiale nécessaire pour nourrir tous ce monde.

je lui ai demandé si compte tenu des cours historiques du blé on pouvait déterminer un cycle pour les années a venir il nous a répondu que non que statistiquement on peut penser qu'il a moins de
chance d'avoir deux années de cours haut mais qu'il y a tellement d'éléments qui peuvent influencer le marché que fixé un prix maintenant etait spéculer en pensant que les cours allaient
redescendre et que ne rien faire etait spéculer que les cours allaient monter.

il n'a pas de visibilité sur les monnaies, la crise des finances en europe, la méteo "immaginons une secheresse dans les pays de l'est la saison prochaine" une faillite des états européens la Nina
qui revient etc.......
.
bref les visons sur le long terme sont haussières notre performance d'agriculteur se mesurait hier en qx/ha et aujourd'hui en prix /ql une bonne année n'est pas un blé à 90 qx mais un blé vendu
240€ d'où un métier qui évolue