Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 09:24

Je reviendrai en fin de journée sur la folle semaine concernant la mise en avant des matières premières agricoles par les médias et les hommes politiques. Bizarre ... ils étaient où lorsque les cours du blé sont passés de 200 à 115 €/t ? Il y aurait deux poids, deux mesures ! On ne nous dit pas tout ...

 

Graphe du Wheat échéance Mars 2011 en pré-catation ce matin :

 

Wheat-28-Janvier-2011-matin.png

 

Graphe du blé échéance Mai 2011 à la clôture hier soir :

 

Ble-28-janvier-2011.png

 Rappel : pour certains, vous avez jusque ce soir pour souscrire à des produits via l'échéance Mai 2011 permettant d'accompagner la hausse (produits structurés sur 3 mois )

 

 22h00 : le Wheat à la clôture est parti pour consolider avec la rupture de la MM7 :

 

Wheat-28-Janvier-2011.png

 

Alors que notre Blé national ne faiblit pas sur Mars alors que le RSI est engrande forme !!!

 

Ble-29-Janvier-2011.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sidoine 01/02/2011 09:59


Bonjour je suis sidoine paté, directeur commercial de centre ouest cereales,
je souhaite seulement repondre a "zizou".
les prix proposés par COC dans l'information de "agri37" sont des prix d'acompte 2011 sortis depuis le 10 janvier 2011 : blé tendre 200, tournesol oléïque 450, mais 190 , colza 450...
je ne peut donc pas accepter un dénigrement de votre part tel "c'est une foutage de gueule. vous pouvez vendre nettement mieux...".
Centre ouest creales paye 100 % de ses agriculteurs à l'acompte plus complement de prix pour un volume de 600 000 tonnes et procure des performances nettement supérieur à la moyenne de marché.
En résumé, le travail que vous effectuer est réalisé par un spécialiste toute l'année et le conseil d'administration serait honteux et vexé de ne pas payer des prix finaux au dessus de la
moyenne.
Les acompte de 2011 seront donc revus à la hausse comme ceux de 2010 actuellement suivant la suite de la campagne.
Cordialement


vahazza 29/01/2011 15:22


Sur l'euro?
j'avais entendu vers Noel sur la radio BFM, que les attaques contre l'euro reprendraient au cours de ce semestre. Et en début d'année j'avais entendu, un banquier international dire qu'à partir de
1.37$/eu, il faudrait alors jouer la baisse de l'euro( il était alors à 1.31 et j'avais bien du mal à l'imaginer à 1.37, puisque 2 semaines avant on parlait sur la même radio d'attaques contre
l'euro).
Alors hier soir en lisant le communiqué ci dessous, sur boursorama,je pense qu'un signal c'est allumé......comme par hasard ! ( à suivre..)

"L'euro est retombé à 1,36 dollar vendredi, le billet vert profitant de son statut de valeur refuge sur fond de troubles en Egypte, qui ont relégué au second plan des chiffres décevants pour la
croissance des Etats-Unis.

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,3609 dollar contre 1,3730 dollar jeudi à la même heure.

L'euro baissait face au yen à 111,74 yens contre 113,81 yens jeudi soir.

Le dollar reculait également face à la devise nippone, à 82,09 yens contre 82,86 yens la veille.

La monnaie européenne, qui était montée jeudi à 1,3759 dollar, son niveau le plus élevé depuis fin novembre, a baissé "en raison de la forte incertitude que l'on voit sur le front politique en
Egypte", a expliqué Mary Nicola, de BNP Paribas.

"On voit une certaine aversion pour le risque" sur les marchés financiers, a-t-elle ajouté.

Les investisseurs inquiets ont tendance à acheter des dollars mais aussi des yens et des francs suisses, devises peu rémunératrices mais jugées très sûres, au détriment des autres monnaies.

La situation s'est dramatisée au cours de la journée en Egypte, où le président Hosni Moubarak a décrété un couvre-feu au Caire, Alexandrie et Suez. Il a demandé à l'armée de faire respecter
l'ordre avec la police, après de violentes manifestations anti-gouvernementales, sans précédent, à travers le pays.

Ces événements ont entraîné une brusque envolée des cours du pétrole, et ont coûté à Wall Street sa plus forte baisse depuis novembre.


vahazza 29/01/2011 14:54


Mefions nous de nos certitudes !!

Rappelez vous, de tous ceux qui à l'automne 2007 avaient annoncé qu'il faudrait plusieurs années avant de reconstituer les stocks mondiaux de céréales.
Rappelez vous des américains qui en 2003 envahissaient l'Irak avec l'idée 1ere de liberer le commerce de petrole et aussi la certitude d'y installer la démocratie, laquelle démocratie ferait tache
d'huile dans l'ensemble du monde arabe à partir de l'Irak . Parce qu'en 2003, les américains avaient encore la certitude de dominer le monde.
Notre ministre Mme Lagarde est aussi un grande spécialiste pour exposer béatement des certitudes :
"L'euro a "franchi le cap" et la zone euro a désormais le pire de la crise de la dette derrière elle, a déclaré ce samedi la ministre française des Finances, Christine Lagarde, devant les décideurs
économiques et politiques du monde entier rassemblés à Davos (Suisse).
"Ne +shortez+ pas l'Europe et ne +shortez+ l'eurozone", a-t-elle lancé. L'expression "shorter", de l'anglais to short, est utilisée dans les salles de marché et signifie que vous pariez sur la
baisse de tel ou tel avoir, comme l'euro par exemple." ( infos du site boursorama)

Les marchés eux ne s'enferment jamais dans la certitude. Ils ont une habileté incroyable à faire des virages à 180°, en ne voyant, que les bonnes ou les mauvaises nouvelles, quand ça les arrange.
Le CAC 40 a fait +5% en janvier 2011, alors qu'il a fait -2% sur l'année 2010. Je ne vois pourtant aucun événement économique majeur pour expliquer ces 2 résultats. Les boursiers ouvrent les
trappes Defiance- Confiance quand ils en ont envie.

La certitude annoncée que le Blé ira à 300 et le colza à 600, doit nous interpeller.Et pourtant je lis beaucoup de certitudes dans vos derniers commentaires
Je n'ai plus de visibilité pour les semaines et les mois à venir. Le colza ayant atteint les 500eu bien plus vite que je n'avais prévu, l'alerte à la baisse du milieu de semaine, me laisse une
seule certitude:
tout va devenir fragile.

Rien ne se decrète, tout est à construire et beaucoup de choses peuvent s'écrouler.


Edouard 29/01/2011 14:53


Bien vu Damien !

Je pense qu'il faudra engager une bonne partie de sa récolte 2011 d'ici mars et une partie de 2012 et 2013.
On a de la chance pour le moment, il faut en profiter !

Plus on approchera de la moisson, plus les prix vont se détendre sauf si problème climatique en Europe type canicule, alors là ce serait l'explosion.

De toutes façons, il en faut pas être trop gourmand, c'est en cueillant la pomme qui est tout au dessus de l'arbre que l'on tombe !
Si on nous avait dit l'année dernière à la même époque que nous pourrions vendre notre blé 2011 au dessus de 200 €, je pense que l'on aurait tout vendu.

On nous a menti pendant des années sur ces fameux stocks qui aujourd'hui ont disparus.

Enfin, je vous redonne mon slogan : après John Deere, ce sera Aston Martin.


jfb 29/01/2011 14:22


la bataille des vents du 26 janvier donne comme vainqueur l'EST en CE QUI CONCERNE NOTRE REGION CHAMPAGNE ARDENNES;les prix de nos intrants doivent ns allerter y-t-il vraiment une concurrence? idem
pour les semences surtout pour les betteraves qui montre une main mise sur les prix mais aussi sur la distribution pour lequel nos industriels imposent leurs diktats !!!!!!!