Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 22:55

Le riz pourrait très prochainement sortir de sa torpeur baissière dans laquelle il est entrainé depuis des mois et des mois.

Les mauvaises nouvelles commencent à arriver au compte goute, mais les nuages commencent à s'amonceler au dessus de la Thailande, de la Chine etc ... avec les phénomène de secheresse puis de pluviométrie excessive.

Ce dossier est très politique, mais les opérateurs pourraient très prochainement reprendre la main, ces derniers pouvant être aidés par les hedges funds toujours à l'affût sur les commodities agricoles.

 

Place au graphe du Riz échéance Septembre 2010 :

 

Riz-20-Juillet-2010.png

 

Les cours devront franchir la résistance de l'oblique baissère à 10,40 $ pour espèrer inverser la tendance (cours bloqués entre la MM7 en support et la MM20 en résistance).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Damien 21/07/2010 11:59


Pour reprendre une de vos phrases d'il y a quelques mois sur le phénomène EL NINO en Asie, "cela assèchent les cultures puis les lessivent", c'est exactement ce qu'il ce passe en ce moment avec des
pluies torrentielles qui s'abattent sur la Chine.


Claude 21/07/2010 12:32



Ce n'est que mon avis, mais on devrait prochainement entendre parler de la Chine et de l'Inde au sujet des céréales.



GO 21/07/2010 11:12


Je ne comprends pas du tout votre propos sur l'entente des opérateurs sur les marchés à terme. J'attends votre argumentation avec impatience.
SLts


Claude 21/07/2010 11:32



Bonjour GO,


 


Je m'en doutais, j'aurai du être plus clair.


C'est sur les prix accompte fixés par les principaux O.S que les remarques me reviennent et non pas sur le marché à Terme. Mais effectivement cela peut vite se transformer en nitroglycérine.


A bientôt pour cet article et surtout n'hésitez pas à me corriger car cela voudra dire que mes sources d'informations ne sont pas assez clair et que j'aurai besoin de la distribution ou plus
précisément que les O.S m'ouvrent leurs portes pour que toute la lumière puisse être fait sur ce sujet au combien crucial pour le producteur agriculteur dont il est propriétaire de sa
coopérative, c'est son outil à contrario d'un privé au là, la finance et les prises de décisions lui appartient de plein droit.



farid 21/07/2010 09:51


tous vos comentaires et vos constats, sont bien rediges avec une certaines inteligence,qui s'orientent et alimentent la speculation.vous remarquer pas que les prix des cereales qui sont appliquer
par les operateurs sur le marches a terme sont unique c'est a dire il ya une certaine entente sur les prix c'est contre la lois de la concurence


Claude 21/07/2010 09:58



Bonjour Farid,


 


Vous n'êtes pas le 1er à m'avertir sur ce sujet, d'autres viennent de me le faire comprendre via la rubrique "Contact".


Je dois rédiger un article sur ce sujet, mais c'est à manier avec précaution car cela peut vite devenir de la dynamite et exploser à tout moment.


 



grandEST 21/07/2010 00:24


j'avais un post il y a plusieurs mois , la chute permet quand mem de rafler des matiere premiere a bon prix , de plus ils ont de bonne info..

doubler en partant de 8 ou de 16 c'est pas pareil ...

je rappel aussi que le marché du riz est 10 X plus tendu que celui du blé : il ne concerne que 5 operateurs, 7 % des recoltes ...